mercredi 1 octobre 2008

Donner pourquoi pas, mais pas pour recevoir



Lorsqu'on est bénévole, on fait ça pour aider les autres, par plaisir, et non pour le plaisir.

Parce que le bénévolat, ce n'est pas que du plaisir, mais le non plaisir fait partie du deal....

Alors lorsqu'on dit qu'il faut donner une enveloppe dans l'espoir d'un retour d'ascenseur, cela m'interpelle.

Certaines de "mes" familles veulent donner à l'orphelinat de leur enfant, d'autres non, c'est leur choix.

Moi perso pour mes deux enfants, j'avais amené du matos pour la pouponnière, mais je n'ai jamais fait d'enveloppe garnie, et personne ne m'a rien dit !

Une fois, j'ai amené des habits à un orphelinat, c'était des habits "comme neuf" de bonne qualité de France. Y avait de la belle marque de bourge, pas un trou, pas une tâche. Mais quand la dame de l'orpheu m'a fait une remarque à la "They're not new..." avec une mou dégoûtée, j'ai relativisé l'utilité de mon geste...

Et dans la législation indienne, il est même marqué dans les Guidelines de la CARA "No donation shall be received by a Recognised Indian Placement Agency from a Foreign Prospective Adoptive Parent/Parents or Enlisted Foreign Adoption Agency. ".

De toutes façons, même si la France fournissait des palettes d'enveloppes garnies aux autorités centrales et orphelinats, cela changerait il tellement les choses sur place ? Ne vaudrait-il mieux pas une autorité centrale qui travaille au corps la CARA, les orpheux partenaires de la France et qui appuie nos dossiers ?

Est-on obligé de copier les défauts d'autres pays qui pratiquent cette forme d'échange sans scrupules ? J'en sais rien, je m'interroge, je suis perplexe. Est-ce une question de forme de la chose qui me gêne ou tout le concept ? Et est-ce aux familles de faire une donation pour faciliter les affaires des autres familles en attente ?Si on donne par obligation et sans amour, est-ce un don ?

En tout cas, moi cela me mettrait sacrément mal à l'aise, ces enveloppes imposées avec espoir de retour d'ascenseur. On est Girl Scout par conviction et non par nécessité...

6 commentaires:

Céline a dit…

perso ça me choque un peu ces histoires d'enveloppe.
ça fait vraiment "achat" et ça dérange ma conscience. J'aurais justement plus tendance à tenter de faire un geste comme le tiens (fourniture d'équipement...) pour remercier les gens de l'orphe d'avoir pris soin des enfants et de permettre d'aider au meilleur accueils d'autres enfants.
Je suis donc perplexe...
Bon après je suis pas (encore) adoptante, donc je ne peux pas vraiment savoir comment réagir/faire "pour de vrai"

Anonyme a dit…

Et une bonne bouteille de whisky dans une grosse enveloppe ?
bisous

Françoise

Moushette a dit…

Céline, pas "encore" ???!!!!!

Françoise, lui au moins les enveloppes liquides et solides, il prend, ça lui pose pas trop de pbs !!!

Mimi a dit…

Perso avec 4 adoptions on avait amené en 96 des cartons remplis de biberons et cela faisait le bonheur des Soeurs de recevoir ce matériel neuf pour tous leurs bébés. Les autres fois on s'était renseigné via notre intermédiaire pour savoir quels étaient les besoins en chose utiles.Mais personne n'a attendu une belle enveloppe remplie de dollars.... Et lorsque je lis ces articles sur les enveloppes cela me donne la chair de poule. Les enfants grandissent et liront bien un jour la presse, les blogs, les forums...
Que dire à ceux qui ont été échangé contre une belle envelope...

tigresses a dit…

En ce moment, y'a pas que Bambi qui se sent traqué !!!! Et ça donne du grand n'importe quoi... de l'anti-éthique, un comble tout de même pour les pourfendeurs de l'adoption "propre" !!!
Je ne suis plus en colère, mais j'en ai la nausée...
Al hogar, nous avons apporté brosses à dents, jouets, crayons de couleurs, feutres, mais jamais il n'a été question d'enveloppe... même la procédure était gratuite. Aussi, quand mon aînée me demande "combien tu m'as achetée ??" (merci les copains d'école), je lui sors le gros dossier (deux boîtes archives) de la procédure... ça calme tout de suite le jeu !!
Décidément, certains sont prêts à tout pour dire "c'est pas d'ma faute, j'ai pas les moyens de bosser..."
Allez, un p'tit coup de gueule tout de même (comme quoi... la nausée peut passer vite !!) : pas besoin d'enveloppe pour être crédible... : notre rapport de suivi est bloqué dans la grande maison parisienne depuis le 15 septembre en raison des congés de la personne qui s'occupe du pays de nos enfants... au mieux, il sera envoyé la semaine prochaine !!!

Myriam a dit…

Je ne connais pas la procédure en Inde mais cette histoire de don "sous forme d'enveloppe" me gêne. C'est pas tant le fait qu'il soit normal d'apporter sa contribution à l'établissement ayant pris de nos enfants qui me gêne, mais plus ce côté "dessous de table" pour avoir quelque en retour. Apporter du matériel ou même faire un don en espèces en annonçant clairement le montant ainsi que la destinantion des fonds ne me choque pas en soi. Voilà, en fait, je suis très partagée sur cette question à partir du moment ou cela n'est pas fait dans la transparence.
Bises

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails