mardi 19 mai 2009

C'est l'printemps, et pour tout le monde.


Oui c'est le printemps, le soleil brille dans mon jardin, j'ai plein de projets dans la tête, quel bonheur ! Mais aujourd'hui, malgré ce beau temps, j'ai préféré quitter la verdure de mon jardin pour le bithume de Paname.

J'avais un rdv, un rdv spécial place de la République.

Mais d'abord parlons de Facebook. Oui, cet outil de reseau-ing sur le net. FB est bcp critiqué, décrié, conchié par pas mal de gens. Bcp de gens critiquent, mais malgré tout, ils le consultent discrètement et régulièrement, un peu comme les Gala-Voici dans les salles d'attente des toubibs....

Moi perso j'aime bien FB, il m'aide à garder un contact superficiel avec des potes tout autour de la planète, de retrouver des amis de longue date, de voir comment les ex vieillissent (mal !) etc. Et au quotidien j'aime faire tout de sortes de délires et de jeux stupides qui peuvent détendre le temps d'une demi seconde et faire rigoler virtuellement entre potes, malgré la distance. Ca me permet de garder le contact avec des ex potes réels devenus virtuels suite aux déménagements et évènements de vie, de suivre leur vie, voire même de créer une nouvelle amitié virtuelle avec gens dont la grande majorité ont fait partie de ma vie un certain temps en chair et en os. J'ai un gros défaut, c'est que je n'aime pas perdre les gens qui ont fait partie de ma vie, FB m'aide à en garder certains, un peu, malgré la distance qui nous sépare.

Ainsi, grâce à FB, j'ai retrouvé il y a qqs mois, une ancienne amie de lycée, et ce midi j'avais donc rdv avec elle pour renouer contact en réel !

22 ans... 22 ans que nous nous étions pas vu, j'vous jure, ça ne me rajeunit pas ma pov' dame. La première phrase que nous avons échangé est un "Tu n'as pas changée !!" Ouaih, on se serait reconnu pour sûr si on s'était croisé dans la rue, on n'a pas changé. Seulement voilà, ça n'était jamais arrivé depuis 22 ans, mais FB a fait croiser nos rues parallèles....

Vite vite on a un peu parlé de nos anciennes connaissance de EAB JM (Ecole Active Bilingue Jeanine Manuel, je fais un peu de pub en passant pour mon école que j'avais adoré, tiens !), mais très rapidement on a filé vers d'autres sujets plus intimes. En quelques instants nous étions redevenus copines de lycée, la complicité était de retour, on se connaît bien malgré ce break de 22 ans ! Mon amie était en plein tournant de sa vie, et avec son compagnon, elle réfléchissait de plus en plus à l'adoption après un lourd parcours de PMA...

Alors on a causé, causé, échangé, partagé, nos galères de PMA, et bien sûr bcp l'adoption, nos mariages, nos hommes dans toutes ces galères.... On a bcp parlé Colombie, car mon amie est d'origine colombienne, et bien sûr elle aimerait privilégier cette piste parmi tant d'autres.

Bref, ces 2h30 sont passées en un clin d'oeil, les échanges furent intenses, passionnants. Et j'ai eu la grande chance de sentir qu'une fois de plus je pouvais aider un couple à aller vers leur route de l'adoption, un peu comme si j'étais un coach-bonne fée.... C'est une grande satisfaction et un grand plaisir pour moi de pouvoir jouer ce rôle, quelle chance j'ai, c'est si gratifiant, ça vous remplit la poitrine de bonheur... Ca aussi, ça fait partie de mes plaisirs de l'adoption, aurais-je connu ces même satisfactions si j'avais été une "bête" maman féconde ?

Moi-même, lorsque débutante et hésitante à emprunter la route de l'adoption, j'avais eu un rdv déterminant pour m'aider à prendre la bonne décision. C'était avec une amie, Saskia, distilbène comme moi, galéreuse dans la PMA comme moi, qui m'avait donné le petit coup de pouces pour prendre mon courage et aller sur la route menant à mes enfants. J'adorais discuter avec elle, nos conversations étaient merveilleuses, passionnantes, enrichissantes, dédramatisantes...

Mais un jour sur le périph, une voiture a pilé, ses mains on lâché la taille de son mari et ses jambes ont glissé de la moto. Saskia a rejoint les anges, sans avoir pu être maman.. Aujourd'hui encore je pense à elle, elle me manque, et j'aimerais tant encore débattre avec elle sur l'adoption de nos enfants...

Mais revenons à mon repas de ce midi. J'étais ravie de voir que ma copine prenait le virage pour la route de l'adoption, que sa confiance grandissait au fur et à mesur que l'on discutait, et comment elle semblait déjà bien prête pour démarrer son aventure ! Elle m'a avoué qu'il lui avait fallu du temps avant de me mettre un message sur FB, et puis voilà le bon moment a été choisi, celui du printemps, là où les plus beaux des projets bourgeonnent...

Voilà, fin de l'histoire sur ce post, le reste nous appartient. Maintenant si vous croyez que je vais conclure ce post à la p'tite maison à la prairie, détrompez-vous, caaaaar l'anecdote de la morkitue qui n'a rien avoir avec la choucroute arrive !

Une fois notre repas terminé au resto, j'étais en train d'attendre seule à notre table que ma copine paye à la caisse, repensant aux derniers thèmes que nous avions abordé lors de notre conversation : don d'ovo, adoption de grands, fratries, stratégies pour aborder l'adoption et amadouer zom sauvage, pma, psychotérapies....

... quand une voix me sortit de mes réflexions :

"Excusez moi, mais vous avez bien mangé ?".

Je regarde à la table à côté, et je vois un charmant jeune homme en train de me mater à la "vas y que je te drague grave" en attente d'une réponse.

Je me retourne, constate que derrière moi il y a un mur. C'est donc moi qui me fais draguer (quoi que draguer un mur, ca peut être un sacré challenge !) aussi hallucinant que cela puisse paraitre.

Moi polie ayant reçue une bonne éducation dans mon école privée parisienne, je réponds : "Oui ca va." Avec un gros haussement de sourcils à la "tu te trompes de route mon gars, mate ma bague de fiancailles bling bling et repense à tout ce dont j'ai causé il y a qqs instants, je t'ai vu tu nous écoutais tout à l'heure".

Et le mec il enchaine des platitudes à se taper la tête contre les murs... J'opte pour le langage du corps : je regarde ma montre plusieurs fois, je fixe ma copine avec insistance (au secooooours revieeeeens !!), consulte mes vieux sms, ré archive tout le contenu de mon sac.

Et non, il continue, et termine par son joker sensé me faire craquer : "Ca vous dit de prendre un verre ?".

Je rêve, ça doit faire 10 ans que j'ai pas entendu steu phrase. Et un bail qu'on ne m'ait pas draguer de la sorte ! Je ne sais plus quoi dire, mince c'est quoi qu'on fait déjà dans ce genre de situation ??? Je jette un oeil au gars (il est avec un pote mort de honte !) histoire de vérifier que ce n'est ni une vanne ni un pari entre mecs cons, je vois qu'il a l'ai assez sincère et désespéré, genre gros coup de foudre, alors je me décide à ne pas l'humilier publiquement.... Je ne trouve qu'une solution de sortie, la fuite et jouer la montre, mais voilà ma copine traine à la caisse, je dois donc meubler.

Je me contente de regarder poliment le gars, et de lui balancer un sec "non merci VRAIMENT pas" (pov con tas toujours pas compris ???).

Et ouf ma copine revient, fuyons !!!

En sortant de là, je me suis dit que je devais être encore bien bankable à l'argus-des-femmes-à-draguer pour qu'un gars s'acharne sur moi après tout ce qu'il avait entendu de mes conversations !!! Pasque dans le genre tue-l'amour, y a rien de pire que la PMA !!!! De l'autre côté aussi, ca flatte un peu mon égo, mais ca ne sert pas à grand'chose...

Comme quoi, c'est le printemps pour tout l'monde hein, pas de jaloux...


Et surtout, vive Facebook et le plaisir de ses amitiés renaissantes, et ce beau projet du printemps qui remplit ma cage thoracique de bonheur !!!!


6 commentaires:

Anonyme a dit…

Hello,
Super les retrouvailles et trop marrante la fin du récit.
Signé Tits gens du Nord.

patraque a dit…

Jolies retrouvailles. Ce devait être une très bonne amie pour que cela soit aussi naturel 22 ans après.
Malgré le sujet de votre conversation, le 'charmant jeune homme' a dû voir que tu étais quelqu'un de passionné. Dire qu'il doit être en train de se morfondre à l'heure qu'il est ;-)

Anonyme a dit…

merci pour la pensée vers Saskia... larmes aux yeux en te lisant!!
Jolik'

Moushette a dit…

tu sais de quoi je parle jolik.... elle reste vivante dans nos coeurs.

Julien Pierron a dit…

Moi aussi j'aime le Printemps, très chère Moushette...Et les Fruits qui vont avec !
====>
http://cultures-et-chabada.blogspot.com/2011/01/adoption-parents-prenez-soin-du-fruit.html

Julien Pierron a dit…

NB : mon message précédent n'a rien à voir avec le contenu de ton article, et je compatis réellement, naturellement, chère Moushette...
Puisse l'article de mon Blog te redonner la pêche de Julien le Jardinier...
Amitiés.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails