mardi 22 septembre 2009

A dire et à ne pas dire... aux adopteurs et aux adoptés !


Laurence, une amie non-adopteuse (personne n'est parfait !!), mais néanmoins excellente suiveuse de ce blog m'a posé une question :

Une de ses copines va bientôt adopter, et elle aimerait savoir quelles sont les paroles à éviter pour blesser les adopteurs/adoptés ? Quels sont les trucs à dire, à ne pas dire ?Voici une liste non-exhaustive, la plupart du temps inspirés de situations vécues....

" A ne pas dire" :

- parler de la "vraie" mère : utiliser "mère de naissance", "mère biologique". Moi perso pour les petits, j'évite le mot "maman", car pour moi une maman, il ne peut y en avoir qu'une, la vraie (adopteuse) ! Avec les miens on parle de "la dame", dame du bidon etc.

- "c'est beau ce que vous faites" ou "votre enfant a de la chance" (merci Totote !). L'adoption ce n'est pas de l'humanitaire, c simplement un désir de parentalité méga égoïste. Et à mon avis dans le top 50 de la chance c'est plutôt les parents et leur famille qui sont gagnants...

- "et ils sont frères et soeurs ?" : bien sûr qu'ils le sont. Peut être pas génétiquement, mais pour le reste oui.

- "est ce que tu es content d'habiter dans ton nouveau pays ?" à un gosse qui vient d'arriver, ou "il sont gentils tes nouveaux parents ?"

- "est ce qu'il arrive à parler le français" pour un bb qui est arrivé à l'age de 3 mois, genre il est génétiquement programmé à ne parler que la langue de son pays de naissance.

- "il est chinois, vietnamien, indien". Non. Il est né (ou d'origine) viet' ou ché pas quoi, mais une fois adopté il prend la natio de son pays d'adoption. Nishal pour moins que ça, il tape car il ne supporte pas qu'on le traite d'indien !

- toute généralité sur le pays : les asiatiques sont pacifiques, les blacks sont des bêtes de sexe (je rigole, tout le monde sait que ce sont les français !).

- éviter tout simplement de tout ramener à l'adoption : "Il pleure souvent pasqu'il est adopté"

- "il te ressemble". C'est très rarement vrai, moi perso ca m'agace profondément, car c souvent dit devant Mister Moush qui tire la tronche car à lui forcément personne ne lui dit. Les enfants peuvent reproduire des comportements, mais de là à nous ressembler faut pas pousser.

- éviter les questions sur son abandon, sur son passé, c'est un thème très perso (sauf pour les Hallyday, car là tout le monde est au courant). Certains choisissent volontairement de ne pas partager cette partie intime de la vie de leur enfant.

- ne pas juger la décision 'abandon de sa mère/famille de naissance

- certains enfants n'aiment pas etre catalogués "adoptés", Ils en ont ras le bol qu'on parle d'eux comme d'une bête de foire. Donc éviter de parler de ça devant eux.

- éviter de parler de leur couleur de peau, de tout ce qui peut leur rappeler leur différence physique avec les copains d'école. J'en sais pas mal sur le thème, ça a été archi lourdingue pour Nishal fut il une époque.

- "moi aussi j'ai failli adopter". ouaih, moi aussi, quand j'avais 10 ans en regardant Bernard et Bianca au cinoche j'ai subitement eu envie d'adopter (un des crocos !). Mais l'adoption, ce n'est pas ça, c'est avant tout un désir de parentalité bien réfléchi. Donc non, vous n'avez pas failli adopter.

- "ca a coûté combien ?" Demande-t-on à une femme combien sa césarienne et son hospitalisation coute à notre sté ??? (merci sydney)

- "Tu verras, si ça se trouve, après (l'adoption), tu tomberas enceinte !!" pire, "et tu auras tes propres enfants".

"A dire" :

- rester naturel, un enfant avant d'être adopté, est un enfant !!

Et tant pis s'il y a boulette, c la vie, après tout les non initiés qui n'ont pas l'habitude ou sont ignorants sur un sujet que nous les adopt' on maîtrise (trop) bien ont le droit à l'erreur. Au pire, vaut mieux se rattraper avec un pardon, c'est mieux que de faire semblant de ne pas l'avoir vue (la boulette). On ne peut pas éternellement protéger les adoptés et les adopteurs, la vie est remplie de rencontres avec des gens volontairement méchants, donc finalement les boulettes e n'est pas si grave... Et puis bon, à force les adop' apprennent à encaisser, et on n'est pas à une boulette près, même ca nous arrive de ne plus y prêter attention, pire ça nous arrive d'en faire à d'autres adop'... Ca fait partie du package adoption !!!


Aller mes p'tits lecteurs, à vous maintenant d'en rajouter à cette liste, je citerai les veinards qui seront les plus pertinents (sans non plus rentrer dans les exagérations peu fréquentes) !!!!!! (et merci Laurence pour cette excellente question !!)



37 commentaires:

Les "Pol" a dit…

Pour l'instant je ne trouve rien à ajouter si ce n'est toujours en rapport avec notre expérience "et il mange quoi ?3 ben comme nous pauv' bécasse, on va pas lui donner un bol de riz matin midi et soir sous prétexte qu'il est né au Vietnam !! Il parle français parfaitement; ne comprend pas le viet (;-) à la serveuse d'un restau de chez nous)...

Sydney a dit…

Le truc qui tue: "C'est quoi le tarif" ou "ça vous a couté combien". Encore mieux: "il est pas trop grand pour être adopté, c'est pas trop tard". Je crois que la liste ne sera jamais exhausive....

nenette a dit…

J'adore ton blog Moushette, mais je ne suis pas toujours d'accord avec toi.

Concernant les termes a utiliser pour la mere biologique, je n'utiliserai pas le mot "dame", sauf cas extreme de maltraitance ou d'abandon voue a la mort. Peut-etre parce que j'ai porte deux enfants, je ne sais pas, mais le mot "dame" me herisse. Quoiqu'elle est fait ou pas fait, cette femme n'est pas une dame comme les autres dans la vie de notre enfant, elle est unique. Je trouve que la distinction "mere" et "maman" est beaucoup moins dans le jugement, la minimisation et la banalisation. Apres, si l'enfant ou l'adolescent veut l'appeler ainsi, ou sa "genitrice" comme je le lis parfois, c'est autre chose...

Je ne supporte pas non plus qu'on me felicite pour la grandeur de mon geste en me lancant dans l'adoption, surtout parce que je n'autorise personne a prendre en pitie mon futur enfant. Pourtant l'envie de partager notre bonheur et notre chance existe bien dans notre projet. Il existe donc bien chez nous une part de generosite et de partage, parallele au desir d'etre a nouveau parent qui vient des tripes et qui est egoiste (mais alors pourquoi ne pas le faire nous-meme ce 3eme enfant?). Tant que nous sommes au clair avec nous-meme et que nous n'attendons aucune "reconnaissance" de la part notre enfant et de la societe, cela ne me parait pas problematique.

Elise a dit…

J'adore ton post Moushette. Je ne vois pas grand chose à rajouter... Je suis d'accord sur tout ! ;)

Merci

Thierry a dit…

Très bien mouchette pour la liste, des choses qu'il ne faut pas dire.

Quand j'entends dire "c'est bien ce que vous faite" je réponds "oui vous aussi c'est bien ce que vous faites", réponse "qu'est-ce qu'on fait", ben vous avez des enfants non?"

Pour ce qui est de la ressemblance, nous on a deux filles qui nous ressemble, alors ça va!

Thierry a dit…

A si la question la plus débile qu'on m'a posée, c'est :
elles (on a deux) vous appellent comment? Madame?

Après il y a "mais elles ne se ressemblent pas du tout, êtes vous sûr qu'elle sont de la même mère?".

Mais on a le droit aussi, elle sont jumelles?

Moushette a dit…

Thierry je suis moi aussi tentée de répondre ce genre de chose, mais à force j'en ai marre de dépenser mon nrj à des causes perdues.

Merci Elise, et merci pr le buzzz ;-) !

Nenette, heureusement qu'on n'est pas toujours d'acc' ! Je pense que le terme employé pr la désigner est un choix très personnel pour chaque famille et chaque vécu d'enfant. Chez nous dame n'a rien de péjoratif, au contraire, on ne s'arrête pas à ce terme, il y a tout une série d'arguments qui vont avec.

Concernant la "générosité" de votre projet d'adoption, alors si je suis votre argument jusqu'au bout cela veut dire que tout couple qui arrête la pilule et investit dans des clear blues a la même générosité dans leur projet de conception ? Car après tout eux aussi veulent partager tout ce qu'ils ont à donner avec leur prochain enfant. C'est un peu l'esprit de la réponse de Thierry d'ailleurs que je partage bien !

Moushette a dit…

Thierry, j'étais contente de voir un homme commenter sur mon blog, mais je suis deg', on t'appelle madame ?????!!! mdr !!!!

thierry (si tu es un homme), réponds leur "en fait je ne suis pas sur qu'elles soient d'un meme pere" ou alors oui elles sont jumelles mais de mères différentes. Ca devrait occuper les méninges de ces personnes un certain temps avant qu'elles réalisent que t tu f de leur g !

Moushette a dit…

et merci pr le buzz sur ton site thierry !

Virginie a dit…

Merci, Moushette. Ce post est très fin et subtil. Je le garde dans un coin de ma tête pour éviter une boulette !
Moi ce que je déteste et trouve très maladroit c'est entendre : "si je n'avais pas eu d'enfants, j'aurais adopter". Genre : c'est ultra simple et facile psychologiquement et en pratique. Cela me bouleverse plus que me m'énerve, au fond.

Olivier et Anne-Sophie a dit…

Bonjour Moushette

je viens ici grâce à Elise, et ton blog est vraiment chouette

alors moi j'ai un truc qui m'énerve aussi beaucoup : c'est quand on nous dit : "ah ce sont des petits heureux grâce à vous !c'est bien ce que vous avez fait"
ah bon moi je sais pas trop, j'espère bien qu'ils vont être heureux grâce à nous mais une chose est certaine : mes filles nous ont rendues heureux mon mari et moi !
ça rejoint ce qui a été dit sur les gestes humanitaires alors que nous voulons simplement être parents

je reviendrais

Anne-Sophie maman de Maelly et Océane

Evelyne a dit…

Dans les choses qui font plaisir à entendre...

Alors que notre fils a été hospitalisé 1 mois et demi après son arrivée chez nous, je disais que j'avais du mal à quitter l'hôpital, même 1h, même pour "souffler"...
Une infirmière (qui était au courant de la situation) me regarde, et me dit "c'est viscéral"...

oui... même s'il n'est pas né de mon ventre, c'est MON fils...

Merci pour ton blog !

Anonyme a dit…

Bravo Moushette pour ce post, un régal !!! Longtemps que je n'étais pas venue te lire, et je ne suis pas déçue. ;-)
D'accord à 200% avec tout ce que tu as écrit évidemment.

- J'ajouterais, dans le même style que "c'est bien ce que vous faîtes", l'incontournable "ah vos enfants, ils en ont de la chance"...

- Egalement, souvent entendu, le jugement clair et net de la mère biologique de nos enfants : "ah (dégoûté), mais comment peut-on abandonner son enfant, quelle horreur..." Cela me met les nerfs en pelotes...
(Au fait, chez nous aussi on parle de la "dame qui t'a portée dans son ventre", avec beaucoup de respect et de tendresse.)

- Et puis toutes les questions relatives au voyage d'adoption, à la durée de l'attente, aux modalités d'adoption, aux conditions de rencontre de l'enfant... Est-ce qu'à chaque fois que nous,on rencontre un enfant, on demande à sa mère combien de semaines a duré sa grossesse, si elle a eu une péridurale, une épisiotomie, si elle a accouché chez elle ou à l'hôpital, et de quelle marque est son stérilet maintenant ?


Voilà pour ma pierre à l'édifice. Encore merci pour ce post !
;-)
Totote.

Anonyme a dit…

Bonjour Moushette,

vous nous reconnaîtrez. Nous sommes les Toulousains de service. De par l'histoire de P. et de par notre parcours actuel, nous avons déjà eu droit à un florilège de phrases que nous aimerions faire partager :

"Mais vous l'aimerez comme le votre?"

"Tu te sens intégrée en France" (pour P.)

"C'est tes faux parents" (au sujet des parents de P.)

"L"adoption, je suis trop jeune pour y penser" (une amie qui fait FIV sur FIV). A croire qu'il y a un age pour adopter!!!!

"Ca ne vous pose pas un souci que ce ne soit pas votre sang"

Voila, elles sont pas mal non!!!

Les Toulousains de service (fidèles au blog : y a pas des points fidelités, des sortes de miles quoi...)

Laurence a dit…

Merci Moushette et merci a vous tous.

C'est moi, la "moins que parfaite" (en reference au "personne n'est parfait" de Moushette) qui avait pose la question... et je trouve vos reponses tres interessantes, et sans doute pas seulement pour moi.

En les lisant, je me disais aussi que nombre des phrases qui vous "herissent" (pour reprendre une expression tres juste d'un commentaire) sont des phrases que j'entendais helas dans des emissions sur le sujet (et parfois des emissions plutot interessantes) lorsque je vivais encore en France... Cela ne vous facilite pas la tache...

Merci a tous. Je crois vraiment que ce genre de partage nous permet de faire avancer les choses, le dialogue, en nous evitant de dire trop d'aneries.

Laurence

Sydney a dit…

J'ai oublié dans la série "énervant", y compris venant de la famille...

- Moi, je connais quelqu'un qui n'a pas attendu longtemps!

La liste commence à être bien étoffée, mais sur qu'il y a encore des perles en réserve.

Anonyme a dit…

... Et puis il y a aussi les petites phrases alors qu'on n'a pas encore adopté... :
- "T'es sûre que tu regretteras pas quand même d'avoir pas eu un enfant pour de vrai...?"
- "Un enfant adopté c'est souvent beaucoup de soucis, alors quand en plus tu penses que c'est même pas le tien..."
Et la perle des perles entendu il y a quelques jours à peine (mais pas à mon attention) :
-"Vu ce que ça coûte, ça fait chéro la famille nombreuses...!"
Et je suis certaine ( à part la dernière vraiment bête et méchante) que personne ne songe a faire du mal...
Bonsoir, Carole.

Virginie, maman d'Anaïs a dit…

Bien sûr tout est criant de vérité, Moushette, on peut te faire confiance et d'un autre côté on est souvent vite consterné par les réflexions qu'on peut avoir en tant qu'adoptant.

Dans ce qui m'énerve le plus y'à :
- "nous aussi tu sais on a failli adopter" (de gens qui ont envisagé ça à tout casser 1 semaine !). Pour moi quand on adopte aujourd'hui c'est pas sur un malentendu ou un hasard...
- "je t'admire moi à ta place j'aurai pas pu..." de la part de personne qui ont eu des enfants bio (facilement) et qui ne se sont donc jamais retrouvés au pied du mur avec comme seule issue (ô combien merveilleuse) l'adoption.

Bon, la perle dans la famille de mon mari quand on se demandait si ma fille allait parler espagnol ou français en premier a été : de toutes façons elle parlera chinois ! (arrivée en Europe à 10 mois, je doute pour elle qu'hélas il lui reste la moindre notion de la langue de son pays de naissance).

Après tu l'as déjà abordé à plusieurs reprises sur ce blog, le problème ce sont les personnes qui t'arrêtent dans la rue/bus, etc.. pour poser des questions très indiscrètes et maladroites sur les délais, le prix ; et qui donnent leur avis alors qu'on ne leur a pas demandé. Autant je peux être compréhensive avec des amis, de la famille qui sont maladroits mais un inconnu qui se mèle de ce qui ne le regarde pas, nettement moins !!

Pour finir même si ce n'est pas encore vraiment au goût du jour (un peu tôt), j'essaie de ne pas parler d'autre maman mais de "dame qui t'as eu dans ton ventre" avec beaucoup de respect et de reconnaissance car sans cette femme je ne serai pas maman !

Bonne nuit, bises
Virginie, maman d'Anaïs

Moushette a dit…

Merci à tous, bon je ne mets pas "les perles" dans mon bestof, d'ailleurs une recap des perles a déjà été faite chez jvm. Je mets plutots les maladreses les plus "probables"... Oui je sais, la nuance est subtile...

Totote ça me fait plaisir de voir par ici !! Reviens souvent ! Que deviens tu ?

Les toulousains, mdr pr les miles ! Pour info (pr les autres lecteurs) Mme la Toulousaine a été adoptée (d'Inde) et à leur tour ils prennent le meme chemin mais cette fois en tant que parents !

Anonyme a dit…

Bonjour Moushette,
tout d'abord, merci pour ce blog très interessant, drôle et instructif à la fois. Maman de deux garçons nés en Ethiopie, je suis déjà venue quelques fois par ici en simple "visite", mais aujourd'hui j'ai envie d'ajouter mon petit commentaire...
On a aussi entendu pas mal des remarques précédentes, je suis souvent choquée du nombre de personnes qui nous demande le coût de l'adoption ("de toute façon c'est cher hein ?") et je suis assez horripilée par les demandes incessantes "et ce sont des vrais frères ?", comme si nous n'étions pas leurs vrais parents...
J'ai aussi eu droit à "félicitations mais je vous souhaite tout de même d'avoir les vôtres".
Mais ce qui m'agace, ce sont les gens qui, lorsqu'ils apprennent nos démarches d'adoption (voire même après l'arrivée des enfants), nous disent avec conviction qu'il suffit d'adopter ou de vouloir adopter pour qu'on tombe enceinte aussitôt... c'est comme renier nos enfants.
Merci à tous pour vos contributions, et merci Moushette !

Adoption Blog a dit…

Ah y en a des excellents commentaires! On devrait faire un top five ou un top ten, non?

Pour moi la meilleure était chez le poissonnier.

Comme elle est mignonne. Eh ben ma 'tite dame vous avez bien choisi....ils font comment là bas...ils mettent les enfants contre un mur et vous choisissez?

Oui c'est c'la Môdame...comme dans une animalerie on choisi!

patraque a dit…

N'ayant pas encore eu la chance et la joie d'accueillir un enfant chez nous, je ne peux pas parler des remarques post-adoption, mais j'ai eu droit à quelques perles quand j'ai parlé de notre projet.

'Mais vous êtes sûrs que vous ne pouvez pas en avoir un vrai, parce qu'adopter c'est bien, mais bon, ce n'est quand même pas pareil'...
'Il faut quand même faire attention parce que les enfants adoptés tournent souvent mal'
'Vous êtes vraiment obligés d'adopter ? Tu n'as pas pensé à essayer avec un autre que ton mari ?'

Christelle a dit…

Merci Moushette pour tous ces posts !!!
J'ajouterais "Ils ont de la chance, ils vont être heureux avec vous !"
ah ouaais ? et qu'est-ce que vous en savez ? moi je sais que je vais essayer de les rendre heureux, mais vais-je y parvenir ? (sans compter que je pourrais être une c.... qui tape sur mes gosses mais fait bonne figure, qu'est-ce qu'ils en savent ?)

PS : moi aussi j'ai adoré les hochements de tête du petit loulou de Slumdog à la fin de l'interview ... ça m'a ramené au Népal quelques anées en arrière !

Anonyme a dit…

Coucou,

Tout à fait d'accord avec ce qui est dit et en + je rajouterai pour "spécial parents en attente " longue et incertaine :
" on en a marre d'attendre (les futurs grands-parents => et nous ?)
OU
NOUS : "on va se réorienter vers un autre pays peut être Haiti"
Grands-parents "Euh Haiti, ils sont Noirs -noirs ?
Nous : "Oui ou peut être l'Ethiopie"
Grands parents : "Ah non ils sont maigres en + !!! Tu as pensé au racisme ? !!!"
OU "pourquoi vous attendez depuis 2 ans et demi pour la Chine, ils se foutent de vous non ? T'as qu'à faire comme Johnny !
Nous : ben je suis pas blonde comme LAETICIA !

J'en peux plus de ne pas savoir dans quel pays est mon futur enfant !!!
Bizz
Marie de Toulouse

Anonyme a dit…

Moushette, je me sers de ton blog pour faire un Coucou aux Anonymes de Toulouse!
Je vous ai reconnus P et J. On se tel ce week-end?

Biz
Marie et JB

gwendoline a dit…

Face à un enfant handicapé, il y a le "et vous le saviez" qui est assez intéressant...

Pour ce qui est du "il ressemble à...", moi ça ne me gène pas du tout car je trouve que la ressemblance est souvent plus comportementale que physique.

Merci pour ce post !

Gwendoline

celnico and co a dit…

post effectivement interessant.
Bon pour reprendre une des première remarques, chez nous aussi on ne parle pas de la "mère" ou de la "dame" mais bien de la "maman" et cela effectivement parce que l'histoire de nos enfants est différente, et que cette maman a existé, les a porté, mis au monde, aimé, choyé et que sa disparition bien trop tôt et encore très dure à vivre pour notre petit gars (notre nénette est encore trop petite pour en parler).
Et pour les remarques à ne pas faire, je n'en voit qu'une supplémentaire : éviter de demander devant les enfants comme s'ils n'étaient pas là ou ne comprenaient pas (pour info mon fils à 5 ans) "Et d'ou ils viennent ?". Ce à a quoi je répond généralement "bonjour, et vous, vous venez d'ou ?".

Merci pour ce post et ton blog Moushette

Céline (maman comblée d'une princesse de 19 mois et d'un trésor de 5 ans)

Moushette a dit…

celnico, effectivement comme je disais, chacun son ressenti.

Anonyme a dit…

J'ajoute mes 2 dernières perles, encore toutes fraîches...
"Si je comprends bien en lisant votre message vous avez décidé d'aider des enfants, c'est beau"!
ouais.. c'est ça j'aide ma fille.!!..
et un peu + loin
"Si vous allez vers une deuxième c'est surement que la première vous a donné pleine satisfaction ?" et là je n'ai pu m'empêcher de répondre qu'elle n'était pas arrivée avec une étiquette "satisfait ou remboursé"...
brigitte (f)

Anonyme a dit…

J'ai aussi entendu : "Ah bon vous voulez adopter ? Vous pouvez pas avoir d'enfant ? Et c'est lequel de vous deux qui ne peut pas avoir d'enfant ?"

Véronique a dit…

J'arrive bien après la bataille, mais je ne résiste pas au "plaisir" de laisser ma perle perso : un "ami" à qui j'annonçais que j'allais être maman ("Génial"! Tu accouches quand?!!")... et que je partais chercher mes loulous en Ethiopie m'a soudain gratifié d'un long silence puis de "c'est bien mais c'est pas pareil tout de même"
Véronique qui même un peu tard va mette un lien sur son blog!!!

sdaneau a dit…

Bonjour du Québec,

Le père d'une petite fille dans la même classe que ma fille adoptée d'Haïti m'a dit récemment: "Tu as bien choisi, elle est très jolie, car ils ne sont pas tous jolis dans ce pays.....

Wow, une chance qu'au Québec on est tous beau!

Moushette a dit…

Merci Véronique et sdaneau pour vos témoignages !

Nadia a dit…

En dehors des "c'est quand même pas pareil", celui qui m'a le plus grrrr : "à mon époque, on aurait préféré ne pas avoir d'enfant plutôt qu'adopter"... et à ton époque Vieille Bourrique, on n'a pas oublié d'être c.. ?

Brigitte & lilou a dit…

"je n"aurais pas pu" "ça a été le parcours du combattant ?" "pourquoi tu ne te fais pas faire un enfant par un copain" "elle doit avoir froid" "elle doit aimer l'ananas" "elle croit que tu es sa mère ?" "elle vient d'où ?" " c'est le papa qui est ... (noir) ? c'est beau ce que tu fais" "petit c'est facile, mais à l'adolescence c'est autre chose" etc.
;-)))
Brigitte

Anonyme a dit…

Petite anecdote, lors de mon mariage mon petit frère était là, naturelement, il est d'origine Roumaine et moi blonde aux yeux bleus, une invitée fonce droit vers nous et nous dit "mais qui est ce jeune homme?" moi: mon frère; Mon frère et moi la fixant sans dire un mots attendant le réaction "ha oui! vous avez le même sourir" quand elle est repartie, on as eut un fou rire de 10 minutes, (nous aimons laisser les gens dans l'ignorance c'est un petit jeu qui nous amuse beaucoup)

Anonyme a dit…

Je ne suis pas tout à fait d'accord pour tout même si une bonne partie est vraie. Tous les enfants ne sont pas contre le fait qu'ils soient d'origine indienne ou francaise, ce sont des choses tellement personnelles que personne ne peut savoir à votre place ce qu'il/elle ressent.
Par contre parler de la mère qui vous a donné la vie comme une "dame" je trouve ça plus que déplacé. Votre enfant vous aimera toujours, mais pareil qu'est ce qui vous dit que dans 10 ans il ne voudra pas partir à la recherche de ses origines ? Personne ne peut le prévoir. On ne peut pas parler à la place d'un enfant, seulement de ses réactions.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails