jeudi 2 septembre 2010

La Haute Provence, notre paradis perdu...

Tout le monde autour de moi n'a que ce mot à la bouche : rentrée, rentrée, rentrée ...

Les enfants bavent et trépignent d'impatience devant les cartables flambants neuf (à roulettes siouplai, pasque vous croyez pas non plus que je vais faire ma bonne mère et les porter sur le dos lors des 10 min de marche entre maison et école hein !!!)...

Mouaih, la rentrée, c sur, j'ai hâte mais moi aussi...

Mais devinez quoi ?

J'ai encore la tête dans les canyons, montagnes, falaises, papillons et les lavandes sauvages... Ouaiche, je suis encore virtuellement en vacances grâce aux photos, souvenirs en tous genre de nos Fabuleuses Vacances de juillet.

Car oui, elles étaient fabuleuses, mais chuuuuuuuuuuuuuut faut pas le dire. Faut pas le dire, pasque cette région (autour de Sisteron) est riche à souhait en trésors cachés. Et les trésors, ça ne se partage pas... La Haute Provence est un coin de la France encore préservé, loin des "usines" à touristes tel que l'Ardèche, montagnes et plages bondées. La HP, pas grand monde ne connait et pas grand monde n'y va, surtout début juillet (alors que les lavandes sont encore en fleurs). Et c'est tant mieux pour les autres !!! La nature est donc préservée, les villages aussi, et les fabuleux sites naturels sont souvent vides, ce qui est parfait à notre goût... Les villes et villages sont petits, peu développés, la vie est archi rurale est simple. Ne comptez pas sur Sisteron pour faire des "virées shopping" (sauf pour celles qui aiment se sapper dans le style "mamie sur la décadence"), s'offrir une thalasso ou bien un restau de luxe, se payer un cocktail fancy le soir... Trouver un distributeur d'argent un jour de marché peut être un challenge (car il y e an très peu et il sont souvent dévalisés !). Ici, pas de ramassage d'ordures aux maisons, mais il y a des bennes sur les routes, avc tri sélectif siouplai. Eclat' des enfants qui se battaient pour s'occuper des poubelles et pour pouvoir jeter les bouteilles unes à unes dans la benne à cet effet. On a été obligé de leur instaurer un rythme équitable. Ils dealaient entre eux verre contre plastique; gros stress des matins de randos... Beaucoup moins cher que les Pokemons, je vous assure...

Pas d'activités touristiques ronflantes non plus, pas de constructions de mauvais goût, pas de boutiques à touristes où les vendeurs voient le mot "chiffre d'affaire" marqué sur votre front. Y a que du micro local : potiers, savonneries, produits bios... Les femmes raffinées peuvent aller jusqu'à Manosque pour visiter l'usine de la marque "Occitane" et bénéficier des - 10% du magasin discount. Moi j'ai pas voulu prendre le temps pour y aller, pourtant j'étais à fond motivée en début de séjour, déduisez-en ce que vous voulez sur ma féminité ....

Pas de bouchons sur les routes, peu de voitures d'ailleurs, pas étonnant, la densité de population est de 20 hab/km2 !!! Pratique, on peut s'arrêter n'importe où, par exemple lorsque Moushette crie "photoooooooooo" ou Mister Moush crie "papillooooooooon" (suivi par le cri des gosses excédés "on y vaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ??? ").

Et puis la météo. Oui parlons en. Un temps chaud et ensoleillé TOUT notre séjour et des nuits fraîches car nous étions à 500 m d'alti. Un temps fabuleux quoi, parfait ! Et en cas de canicule on peut toujours monter sur le mont ventoux (on perd 11°C entre le bas et le sommet !) et admirer ses vues à 360°.

Alors non, n'allez pas en Haute Provence. Laissez la pour moi ! N'allez pas vous perdre dans la gorge du Toulourenc et faire du toboggan sur les pierres lissées par l'eau de la rivière, n'allez pas vous faire des délires dans les villages en pierre abandonnés en imaginant la vie d'antan, ne discutez pas 30 minutes avec l'hermite, seul habitant du village en ruines en manque de vie sociale...

Ne vous grillez pas la cornée avec les fabuleux paysages des anciennes carrière d'ocre, ne vous étouffez pas de plaisir avec un glace à la verveine au village de Sceaux (prévoir un budget conséquent pour les nougats....),  tout en admirant la fabuleuse vue sur les champs de lavande à l'infini....

Ne vous rincez pas l'oeil devant les fabuleux paysages des montagnettes usées par le temps, les gorges, les canyons, les villages en pierre haut perchés ou perdus au fond des gorges... Ne venez pas troubler notre solitude familiale lors d'un pique nique mémorable devant le pont en pierre moyen ageux de la Reine Jeanne où les enfants ont passé l'après-midi les pieds dans l'eau à construire des barrages dans le ruisseau (une plage, du sable ?? asbeeen !!).

Ne venez pas faire fuir les papillons qui foisonnaient de partout (alors que cet été est soit disant un été sans papillons !!), paradis de Mister Moush qui devenait fou à la vue d'un alexanor, des apollons, chenilles et cocons, notamment de grands paons de nuit paaartout (oui ,en a ramené plein....). Une campagne blindée de papillons, rien de plus parlant pour illustrer le côté préservé de la nature là bas. La HP est la deuxième région la plus peuplée de papillons de France...

Ne ramassez pas mes brins de lavande sauvage que j'aimais mettre dans mon chapeau de paille ou le thym sauvage qui parfumait mes tians et grillades, ne piquez pas les fossiles d'amonites qu'on voyait un peu partout dans nos ballades... Ne piétinez pas les 100aines de kms de bonnes pistes fléchées, GR que nous avons parcouru à pied, seuls au monde, mis à part qqs bergers, nous offrant des vues fabuleuses, grottes à découvrir à la lampe de poche, flore et faune préservée....

Ne blindez pas le petite marché artisanal de St Vincent de Jabron où j'hésitais entre acheter un bélier aux cornes biscornues pour remplacer ma tondeuse et m'aider dans mon rôle d'autorité parentale, une clochette de biquette pour mettre autour du cou de mes gosses pour ne pas les perdre en montagne, les miels de lavande, les huiles d'olives artisanales "elledéchiresarace,tropbonnequ'elleest,onenprend100litres", les ptits fromages de chèvre bios fabriqué par des vrais babas cools, les bonnets en laine artisanale de biquette, les crèmes de marron des chataigniers d'à côté, les sirops bios de plantes (Nishal a choisi sarriette, et les enfants adooorent, on est bien loin de la merdasse Teisseire...), les petits savons au lait d'anesse et autres douceurs à base de lavande...

Ne faites pas venir des cars de touristes japonais devant le chateau privé au fond de la sublime gorge du Toulorenc, que nous avons visité seuls avec un jeune guide, avide de partager avec nous anecdotes croustillantes sur la vie familiale des chatelins et le fabuleux patrimoine que contient le chateau... à mon plus grand étonnement...

Ouaih, laissez la Haute Provence pour les amoureux de la nature, la vraie, l'authentique, avec sa vie simple et saine, bien loin des considérations materielles urbaines....

Bon maintenant la HP, si vous aimez pas les bestioles, faut pas y aller. Une fois, en se promenant dans un village, dans les terrains vagues derrière une église, à la recherche d'improbables chenilles, Mister Moush a senti un truc sur ses pieds : un énorme serpent apeuré filait entre ses pieds pour regagner son trou !!!!! Aussi, en cherchant des fossiles dans un coin, Mister Moush a vite rappliqué vers nous, l'air moyennement fier : en soulevant une pierre, il est tombé nez à nez avec un scorpion. Pas une merdasse de qqs cm comme on peut en trouver partout, non. Un gros machin noir de 15 centimètres environ, queue en l'air prêt à attaquer !!!! Et puis bon, je vous passe le licorne cerf-volant que le proprio avait sauvé de la noyade dans la piscine qui nous survolait paisiblement quasi tous les soirs à l'heure de l'apéro, l'énoooorme capricorne de 30 centimètres (antennes incluses) qui grimpait tranquillos dans un arbre sur une aire de parking, le renard idiot croisé sur le mont sisteron by night, les lièvres, rapaces en tous genres, poissons, chevreuils à foison...

D'ailleurs, depuis ces vacances, Nishal s'est pris de passion pour les fourmis volantes. délire... Il les garde sur lui, les caresse, leur parle, les observe (bon Ok la premiere, il lui a arraché une aile par inadvertance). Il nous a officiellement déclaré, malgré mes menaces, qu'il en ferait de même avec les araignées. Quant à Scarlett, elle ne hurle plus systématiquement à la vue de chaque insecte, la paix familiale est ainsi préservée... Mes gosses sont devenus les pros de la mouche écrasée à la tapette dans le gîte (bien plus drôle que la Nintendo qui a à peine servi, tout comme DVD et téloche, laissés à l'abandon). Mouches liés au troupeau de moutons qui venait tous les soirs brouter à côté du gite (j'adorais entendre leurs cloches et bêlements du fond de la piscine au soleil couchant !!)

Un petit mot sur notre gîte. Qui a fait partie des meilleures surprises de notre séjour. Le gîte est top, fonctionnel, bien équipé, cosy, et sa piscine est tout simplement .... divine ! Pas trop grande donc parfaite pour que mon fils se libère de son aquaphobie (il nage maintenant sans rien, arrive à sauter du bord, ce qui fut un énorme challenge pour lui et aussi pr nous parents que de vaincre sa peur panique...) et dont la température de l'eau turquoise tournait autour de 28°C.

Bon tout ça on s'y attendait, on l'avait deviné via le site de  gîte et les 3 épis annoncés par GdF. La meilleure surprise de notre gîte en fait, furent les proprios du lieu ! Leur sens de l'accueil, de l'hospitalité et de la gentillesse est sans égal ! Du jamais vu en GdF. Outre tous les précieux conseils pour les randos, excursions et remplissage du frigo et ventres, une fois par semaine ils nous invitaient, ainsi que les clients de l'autre gîte avec qui on a sympathisé à coup de conseils et échanges pour sorties, à une soirée apéro amélioré ! Pizzas, crepe party, vin de noix maison etc. Nos gosses adoraient ! Ambiance familiale, bon enfant et sympatoche à souhait !

Mister Moush comme toujours faisait sensation avec ses "bouquet de chenilles" (version Moushette : knackis herta vertes en train de bouffant les feuilles sur une branche par une extrêmité et qui chient au même rythme par l'autre bout sur le bar de ma cuisine, tu peux nettoyer stp ??), et je ne vous dis pas les délires lorsque nous observions tous ensemble après un repas trop bien arrosé, le ciel pour voir les satellites, étoiles filantes dans la la nuit noire lorsque la lune n'était pas encore levée... Les proprios étant des parents de deux enfants jeunes (7 et 4), tout était prévu pour les enfants petits et grands (Nishal a découvert le ping pong...et semble doué !), et comble de la perfection les enfants se sont appréciés immédiatement et on joués comme des foufous non stop lorsque nous étions au gîte !

Aller une petite anecdote crunchy ! Noyers sur Jabron, le bled où se trouve notre gîte, est paumé, menfin pas tant que ça, puisqu'il a deux commerces : une boulangerie (dont le rayon viennoiseries subissaient des fréquentes et cruelles raffles le matin par nos soins), et un restau bar qui fait des excellentes pizzas trois fois par semaine. Le restau a une terrasse qui donne sur la route, peuplé par les mêmes qui y sont autour d'un verre, du matin au soir... Un soir, en attendant sa pizza, Mister Moush est subitement devenu une star locale : il a trouvé une chenille de grand paon du jour dans l'arbre devant le resto, et il a donné son corps en spectacle en montant sur une chaise du resto attraper la bestiole sur l'arbre, devant la populace locale médusée ! Et devinez quoi, cette anecdote s'est répétée 4, 5 fois pendant notre séjour... A la fin de notre séjour, lorsqu'il revenait au resto, il entendait les dames chuchoter derrière lui avec l'accent provençal : "c'est le gars aux chenilles, tu crois qu'il va nous en retrouver une ???". Ah mon mariiiiiii... Ce héroooooooos....

Bref vous l'aurez compris, on a adoré ce coin, nos 5 sens ont était saturés de bonnes sensations... Jamais je ne me suis autant détendue en vacances, et pis bon, vivement qu'on y retourne (pasqu'on n'a meme pas fait le quart du tiers de ce que l'on voulait y faire !!!)...

Et plutôt que de lire mes longs discours, zieutez les photos (j'en ai rajouté depuis le premier post), j'ai même mis des commentaires...

Vivent les vacances, vivement les prochaines du même niveau...

Pour ceux qui n'arrivent pas à visualiser le diaporama, cliquez ici (bug blogger, parait que les développeurs sont dessus...)

11 commentaires:

Anonyme a dit…

Hello,

Ca donne vraiment envie d'y aller ! Photos magnifiques et joli resume du sejour...

A bientot,
Laurence
PS: aucun probleme, nous acceptons les soucoupes volantes pour de longues durees ! (message code)

Moushette a dit…

c zentil ca !! (mister moush n'a toujours pas réalisé qu'il aura du mal à trouver des chenilles à manhattan... :-) )

Sylvie la Grande Bretonne a dit…

les photos de lavande sont tout simplement sublimes !!
des bises et bon courage pr le retour a la realité, alors !
Sylvie

z e n c h a dit…

Magnifiques photos Moushette.
Et sapristi ... que tes enfants sont beaux !

Que la jeunesse passe vite ...

J'irai certainement faire un tour dans ce coin.

Dominique a dit…

Merci pour ce résumé de guide touristique des amoureux de la nature, un régal ; juste une critique : ca donne trop envie de partir ... mais que dans un an! aie aie aie! pô possible avant...

Les photos sont magnifiques comme dab.

Bonne rentrée aux petits comme aux grands

Dominique

Anonyme a dit…

Hello again,

Dans Central Park, on doit bien trouver des chenilles... Sinon, chez nous, dans notre jardin, nous avons des ecureuils et des ratons laveurs. Mr Moush peut peut-etre se recycler en chasseur de ratons laveurs. Voila qui nous plairait bien car ils ne sont pas facilement "chassables" ces horribles intrus.
A bientot et bonne rentree a tous.
Laurence

Les Vents du Monde a dit…

Superbes photos et l'ensemble donne très envie d'y aller voir ! Sauf que jamais je ne mettrai les pieds là-bas avec les lavandes en fleur : je suis allergique aux piqûres de tout ce qui butine là-dessus ! Dommage...
Soazig

Véronique a dit…

Je connais cette région que j'adore, et tes photos de lavande ssont une vraie tuerie : un régal pour l'oeil!
Tes enfants sont tout à fait craquants, et ils ont un de ces sourire....
@micalement.
Véronique

VIRGINIE a dit…

rhhhhhhhhhhhhhha aaaaa Mon Dieu, et dire que je viens de faire ma rentrée !!!!!
Virginie, qui bave d'envie

Nane a dit…

Très joli billet...par contre, je ne sais pas où tu vas en Ardèche mais moi, je suis une grande fan et "notre" joli gîte dans la montagne ardèchoise est un petit coin de paradis. On peut faire plusieurs kms de ballade sans croiser personne. Et quand on descend en ville , on croise d'anciens hippies et une population hétéroclite et chaleureuse.Je ne connais pas d'usine qui ressemble à ça.
Que ce soit en Haute Provence ou en Ardèche, il faut choisir où poser ses valises.

Nane a dit…

Très joli billet...par contre, je ne sais pas où tu vas en Ardèche mais moi, je suis une grande fan et "notre" joli gîte dans la montagne ardèchoise est un petit coin de paradis. On peut faire plusieurs kms de ballade sans croiser personne. Et quand on descend en ville , on croise d'anciens hippies et une population hétéroclite et chaleureuse.Je ne connais pas d'usine qui ressemble à ça.
Que ce soit en Haute Provence ou en Ardèche, il faut choisir où poser ses valises.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails