jeudi 21 octobre 2010

L'AFA évoque une réouverture des adoptions en Haïti...

Yves Nicolin, président de l'AFA (l'Agence Française de l'Adoption, dépendant du MAE), était en Haïti, et il a parlé d'une reprise des adoptions dans ce pays, dans un article du Progrès !

Mais pour mi 2011 seulement, alors que d'autres pays tel que le Canada ont déjà repris leurs adoptions là-bas depuis belle lurette. Et notre gouvernement aurait demandé à l'AFA d'encadrer dorénavant les adoptions en Haïti, ce que ne faisait pas l'AFA avant le séisme, à cause d'insécurité ambiante qu'il y avait auparavant...
(faut donc croire que le pays est donc beaucoup plus sécure depuis le séisme ??)

Si l'AFA va dorénavant "encadrer" les adoptions en Haïti, cela veut dire qu'il n'y aura plus d'adoptions individuelles (familles en contact direct avec les orphelinats et autorité du pays, sans passer par une association française intermédiaire) en Haïti. Ce n'est pas une surprise, pour moi il n'y aucun doute que c'était leur intention depuis longtemps, bien avant le séisme : Haïti est le pays où il y le les plus d'adoptions individuelles, notre gouvenement affiche clairement sa volonté de mettre fin aux adoptions individuelles depuis longtemps, lors du séisme les adoptions individuelles ont été descendues en flèche par nos politiciens, une volontaire du progrès avait été appointée à PaP bien avant le séisme etc.

Quelques questions me turlupinent : l'AFA acceptera-elle toutes les candidatures comme pour l'adoption individuelle pré-séisme, parents solos inclus ? Ou imposera-t-elle ses propres critères plus restrictifs que ceux de la législation haïtienne ? L'AFA fera-t-elle comme cela se faisait avant séisme, des adoptions d'enfants grands (plus de 8 ans) ? Et les délais, monstrueusement longs (3 ans environ), sera-t-elle capable des les faire baisser ?Comment gérera-t-elle la souffrance de ses familles pendant ces longues années d'attente ? Quelles garanties offrira-t-elle de plus par rapport aux adoptions individuelles d'avant ?

Yves Nicolin évoque également la signature de la CdlH par Haïti. Combien de temps faudra-t-il pour cette signature et pour sa mise en place ? Haïti est-elle capable de la mettre en place ? La réouverture de l'adoption devra-t-elle l'attendre ?

Il parle également de la Fondation qui financera des orphelinats en Haïti, mais aussi dans d'autres pays (mais pas en Inde...), et des pipoles qu'il a contacté pour, je l'imagine, la parrainer... (et il y a bernadette dans la liste, sisisisisi !!!)

Pour en savoir plus vous pouvez lire cet article du Progrès, mais surtout, lisez ce billet de Duc Thien sur le sujet, toujours aussi pertinente, comme à son habitude !

7 commentaires:

Elizzz a dit…

Il me semble qu'ils venaient de mettre la main sur Haïti juste au moment du séisme.

Peut être que ça ne changera rien à ce qui se passait avant. Ils doivent appliquer la législation haïtienne et du coup, accepter quasi tout le monde (vu que là bas, même si tu es hors critères, tu passes quand même). A priori, ils ne devraient pas arriver à faire baisser les délais (surtout qu'on parle quand même de l'Afa !). Entre 1 et 4 ans selon les dossiers et les crèches... Mais bon, peut être qu'ils ne bosseront qu'avec certaines crèches ? Et donc d'autres continueraient à fonctionner en individuel comme pour la Russie ? Ou alors ils vont bosser avec TOUTES les crèches et les parents choisissent où ils veulent envoyer leur dossier (et donc restent encore un peu "maître" de leur dossier) ? Ou alors ils ne choisissent pas ?

Mais normalement, avec l'Afa, ça va soit être un joyeux bordel, soit plus personne ne va aboutir. Parce que par exemple pour la Russie, ils ne font aboutir aucun dossier (en tous cas, jamais vu).

Bref, en plus la CDLH... Gloups pour Haïti et surtout pour les enfants qui attendent. Les directrices des crèches ont pas fini de se faire des cheveux blancs si elles comptent sur les Français...

Elizzz a dit…

Mais dis Moushette, t'as enlevé tes petites zétoiles ? J'aimais bien, même si je ne pensais pas toujours à cliquer dessus...

Bizzoooos

Moushette a dit…

bin si elles y sont encore les ptites zetoiles, meme que plus personne ne s'en occupe, les pauvres.... ;-)

Chantalou a dit…

Je suis arrivée ici via le blog d'Élise et j'aimerais mentionner un petit quelque chose concernant l'adoption d'enfants Haïtiens par le Canada. Le Canada a cessé toute adoption avec Haïti "dès le séisme". Il a terminé les dossiers déjà en cours c'est à dire ceux où les parents avaient obtenu une proposition et il s'est donc retiré depuis janvier 2010 . Pour ce qui est du Québec, le SAI refuse de reprendre les adoptions avec Haïti depuis le séisme et ce jusqu,à nouvel ordre.Je ne sais pas qui a mentionné que le Canada avait repris les adoptions avec Ha¸iti depuis bellurette mais en tout cas, pour ce qui est du Québec, tout est en mode arrêt pour quelques mois encore. Merci, Chantalou xx

Chris'2'L a dit…

Pour ma part, je trouve que c'est quand même une bonne chose même si tout n'est pas bon dans l'AFA, qu'ils prennent les choses en main en ce qui concerne la réouverture des Adoptions à Haiti.

Ils souhaitent cette réouverture et s'oppose au SAI qui repousse cette échéance !

Qu'ils sélectionnent les crèches pour éviter les débordements, c'est pas bien ??? si je le crois, sincèrement, et ainsi cela évitera un peu les enrichissements personnels de certaines directrices de crèches !

L'AFA fait vraiment un travail énorme là bas, en étant présent et en allant visiter les directrices de crèche pour signer des conventions, faire avancer les dossiers en instance car il y en a en instance et vous semblez l'ignorer.

Donc on peut toujours craché dans la soupe et dire qu'ils ne font pas assez pour telles ou telles choses mais sachons voir les choses positives !!!!

Quant au délai, personne n'en sait rien alors arrêtez de dire n'importe quoi !

Désolée, de m'emporter, mais cette nouvelle à mes yeux est une bonne chose ! Bien évidemment la loi qu'ils veulent instaurer ne l'est pas pour les solo, les plus de 50 ans.... les adoptions individuelles.... mais ils bossent dur !

bruno Turquet a dit…

L'AFA s'implantera en Haïti, c'était une demande expresse du rapport du Sénat de 2009. Reste à savoir avec quels moyens. Le projet de loi de finances 2011 français prévoit une subvention en baisse de 500 000 euros pour l'AFA, selon la page 72 de : http://www.performance-publique.gouv.fr/farandole/2011/pap/pdf/PAP2011_BG_Solidarite_insertion_egalite_des_chances.pdf
et assigne un objectif 2013 pour l'AFA de seulement 25 % des adoptions internationales (p 63).
Autant dire que l'on ne donne pas franchement à l'AFA (et aux OAA, qui bénéficieront d'un total de 172 000 euros de budget, à partager entre les 40), selon la page 186 de http://www.performance-publique.gouv.fr/farandole/2011/pap/pdf/PAP2011_BG_Action_exterieure_etat.pdf les moyens de remplacer l'adoption individuelle dans de bonnes conditions.
Une fois de plus, beaucoup d'écart entre les intentions affichées et la réalité des moyens mis en oeuvre.

Olivier a dit…

Quand l'AFA arrive dans un pays, le résultat attendu n'est jamais à la hauteur!!
D'autant que pour Haïti, on a eu droit à beaucoup d'effets d'annonces.
Les beaux parleurs ne se rendent pas compte de ce que leurs paroles peuvent engendrer dans l'esprit des parents en attente....

Olivier papa de deux timouns
http://olivier.maury2.free.fr/haitiadoption

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails