lundi 4 octobre 2010

Vital désir, ou le parcours d'une fille Distilbène

Samedi prochain, un sitcom passera sur la 3, racontant le parcours du combattant d'une fille Distilbène... Le sujet semble être bien traité, et fera sans doute échos à certaines de mes potesses DES elles aussi victimes de ces fausses-couches tardives et parcours d'infertilité.


Le Distilbène... Un passé qui pour moi qui ressurgit régulièrement tel un diable dans sa boîte. Avec surprise et vigueur, toujours aussi effrayant.

Le Distilbène, la France, ses victimes... Les femmes DES françaises n'ont jamais été réellement reconnues comme victimes par notre gouvernement et traitées comme telles. Vaste échec, que j'attribue partiellement, avec rancoeur, à ceux qui ont mal défendu notre cause et ont pris les mauvaises décisions quant à l'orientation de l'association des victimes.

Mon passage dans ce milieu associatif et militant fut aussi mes premiers pas dans le monde merveilleux des femmes se trouvant dans un même panier de crabes : cdp, mesquineries, hypocrisies, jalousies, calomnies... J'avais attribué à l'époque ces comportements malsains à la souffrance de l'infertilité, mais aujourd'hui je constate avec désolation que cela semble tout simplement faire partie des traits de personnalité fréquents chez certaines femmes, surtout lorsqu'elle font partie d'un groupe.

Beurk. Cela me donne encore plus de raison d'apprécier et d'assumer mon côté garçon manqué, souvent en totale hallucination devant les "vraies" filles...

Pour en revenir au combat pour les filles DES, je trouve que ce fut un sérieux gâchis pour nous toutes, et cela me laisse un goût amer dans la bouche.

8 commentaires:

Garance a dit…

Que dire ?
Merci pour l'info car j'attendais ce "Sitcom" pour dire au monde entier , regardez voila ce que je vis ...
Pour le panier de crabes je l'ai évvité pour avancer mais le distilbène est un crabe lui même qui te retient à jamais .
A 46 ans je n'oublie rien , je souffre en silence c'est tout !
Garance

Anonyme a dit…

Tout est dit...Mais avec infiniment de tact, de doigté et de finesse. Finalement pas si garçon manqué...

Virginie, maman d'Anaïs a dit…

Merci beaucoup pour l'info Moushette ! Moi je vais enregistrer c'est sûr pour regarder ça au calme...
Tu as tout de même fait beaucoup à l'époque pour les filles DES et pour que soit reconnu le calvaire qu'on vivait. Pour moi aussi ce passé remonte à la surface régulièrement et je n'oublie pas non plus les épreuves endurées. Tu as raison les querelles de filles existent ici comme ailleurs, et existeront toujours et c'est peut être ce qui me retient de trop m'engager dans le milieu associatif (quel qu'il soit).
Pour le gâchis c'est certain, il ne doit pas y avoir beaucoup de pays où le DES a fait autant de victimes si peu reconnues et indemnisées !
Virginie, maman d'Anaïs

Céline a dit…

J'ai aussi vu l'info.
Tout ce que tu dis est tellement juste que plutôt que d'écrire un article je vais mettre un lien vers le tien :)

Carole a dit…

Je suivrai avec beaucoup d'attention et un regard très concerné...

Moushette a dit…

On n'a pas fini de crier notre colère Garance.

Merci pour les compliments Anonyme !

Virginie et Carole, vous nous raconterez, car je serai de sortie !

Céline, merci pr le lien !

gwendoline a dit…

Je n'ai pas de télé mais le hasard a fait que j'ai regardé ce sitcom. Je l'ai trouvé plutôt pas mal fait.
Je n'ai jamais été regarder de très près les associations sur ce sujet. Peut-être parce que le côté "filles" ne m'attire pas du tout, que l'adoption s'est imposée à moi sans que je passe par le parcours classique ce qui m'a évité probablement beaucoup de souffrances physiques et psychiologiques, et que pour le moment le seul désagrément est une surveillance accrue.

Kakrine a dit…

Moi, je ne suis pas une fille DES, mais j'ai regardé. J'ai trouvé ce téléfilm plutôt bien fait, et je me suis bien retrouvée dans le parcours de FIV, la course pour le concillier avec le boulot, la fatigue, les tensions...
merci de l'avoir signalé!!
bises
Kakrine

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails