jeudi 6 janvier 2011

Ce corps qu'il faut aussi adopter...

Il y a un truc dont personne ne parle ou presque concernant l'adoption. Je dirais même un truc tabou, voire archi tabou. (là je suis certaine que tout le monde s'attend à une méga vanne comme chute mais non j'rigole pas !).

Lorsqu'on adopte son enfant, il est souvent d'une ethnie très différente de la nôtre. Cette différence ethnique, bien qu'elle soit validée et acceptée en théorie bien longtemps avant la rencontre avec l'enfant, peut être en prise en pleine face lors de la phase de rencontre et "d'adaptation" avec son enfant.

Je me souviens, il y  a des années de cela, avoir lu le témoignage d'une américaine racontant sur un forum, à quel point elle avait eu du mal en premier temps à assimiler la couleur de peau de sa fille indienne. Elle racontait en toute simplicité et franchise comment elle regardait avec effarement sa fille toute marron dans son bain, comme on regarderait un extra terrestre !!! Il lui a fallu du temps pour s'y faire, et elle a eu le courage de le dire ouvertement. Ce n'était ni du racisme, ni un manque d'amour, d'ailleurs elle le disait "mais ma fille je l'adore", juste la réalité morphologique de sa fille qu'elle se prenait en pleine face.

Car oui, cette réaction peut être fréquente chez les parents adoptifs, mais personne n'ose le dire, de peur de se faire traiter de raciste, de débile ou de mauvais parent, ou pire qu'on leur balance à la tronche le fameux sketch de Muriel Robin ("un noir mais trop foncé ??") ... Mais certains ont besoin d'un temps pour accepter ces cheveux crépus ou bouclés indomptables (bien loin de la poupée Corolle de son enfance...), une peau ébène qui se déshydrate asséchée par nos hivers rigoureux, un nez épaté, une morphologie rachitique de ptit asiat', une petite taille par rapport à nos référents français... C'est comme ça, ça arrive souvent, et ce n'est pas pour cela qu'on va voter pour Marine aux prochaines élections ou rejoindre le fan club de Brice H sur Facebook...

Le deuil de l'enfant génétiquement le nôtre doit sûrement faire un grand pas dans ces moments là, mais il n'y a rien de grave à cela ! Tout comme pour le sentiment d'amour pour son enfant (et vis versa), il n'y aucune obligation d'immédiateté, chacun son rythme !!  L'important est d'arriver à bon port en se respectant, et sans brûler les étapes nécessaires.

L'observation, voire le rejet, puis l'acceptation de cette morphologie si différente de la nôtre fait partie des pas en avant vers l'adoption dans tous les sens du terme de son enfant....

30 commentaires:

Anonyme a dit…

Moi c'est plutôt l'inverse, je ne vois pas la couleur de mes enfants, et je suis toujours étonnée quand on y fait référence car je ne la vois pas.
Bisettes et bonne année au fait !
Totote.

Brigitte & lilou a dit…

je trouve ça juste, et la photo bien choisie.... car je m'arrache les cheveux sur les cheveux de ma Lilou.... et je suis toujours un peu étonnée de sa couleur de peau qui de temps à autre me saute aux yeux, alors que 5 ans après j'ai plutôt tendance à l'oublier au quotidien... en revanche ce qui est drôle, c'est que peau de couleur noir est devenue pour moi aujourd'hui synonyme d'amour (alors que je n'avais pas cette attirance à la base...) j'ai des bouffées de tendresse pour des enfants, mais aussi des adultes noirs... l'amour de ma fille a engendré cette tendresse....
bizarre...
Brigitte

Carole a dit…

Ah bon ? Effrayée ?? Mince alors...
Ça me paraît incroyable. Moi je fais des bonds quand je me vois toute palotte dans la baignoire...!

:-)
Carole

Les Vents du Monde a dit…

Merci de parler ouvertement d'un sujet qui, je crois, tracasse un certain nombre d'entre nous, parents en attente...
Soazig

Anonyme a dit…

C'est vrai, Soazig, tu as trouvé les mots justes pour exprimer la crainte de ne rien ressentir à la découverte de la photo de notre futur enfant.

Sylvette

ganesh46 a dit…

coucou, comme Brigitte je trouve la photo bien choisie...hi hi ...
ben oui ma doudoune a les mêmes cheveux!
question couleur et morphologie je n'ai pas eu ce choc ou cet étonnement, je ne voie pas la couleur de ma fille, enfin disons que pour moi c'est tellement naturel!
Sinon Brigitte si tu lis tu peux rejoindre le club des mamans à petites bouclettes pour causer cheveux crépus et coiffure sur le groupe yahoo "lespetitesbouclettes"
bises
Anne dans l'Indre comod des petitesbouclettes

Elizzz a dit…

Ben c'est un peu comme Totote. C'est marrant, mais parmi toutes les difficultés qu'on a pu avoir avec notre loulou, j'ai jamais eu de problème quelconque avec sa couleur. En fait, je ne la vois pas la couleur. Elle ne m'a jamais posée de questionnement, contrairement à certains de ses comportements du début ! ;-)

En tous cas, le sujet est très intéressant, Moushette, comme toujours !

Brigitte & lilou a dit…

@ Anne (b ?) , je fais partie de ce forum (brigitte qui travaille chez Hachette), et nous nous connaissons je pense, même si je ne participe pas beaucoup... je m'en suis bien inspirée pour les soins.. merci... pour l'instant, j'ai la chance d'avoir une voisine/copine/mère d'un copain de Lilou qui me la coiffe régulièrement, tresses collées et rajouts...
Brigitte

Elizzz a dit…

Anne, je ne connaissais pas ce forum. Ca m'intéresse pour mon loulou ! Je vais viendre !

Mamaucy a dit…

C'est vrai que c'est un sujet peu évoqué... qui peut ressortir sous les yeux des personnes de la même couleur que nos enfants, car ils trouvent (et parfois le font comprendre plus ou moins subtilement avec des conseils péremptoires ou avec des regards lourds de reproches) qu'on ne prend pas bien soin de la peau, des cheveux etc. Les forums comme les petites bouclettes sont vraiment super utiles, pas seulement aux adoptants mais aussi aux parents d'enfants métis qui n'ont pas envie de demander (ou de faire comme...) les beaux-parents !!!
Maya

gwendoline a dit…

Je ne sais pas si c'est lié à "un deuil de l'enfant biologique". Je crois que c'est surtout tellement choquant de dire que l'on ne fond pas d'admiration instantannée pour son enfant qu'on ose le dire...

Je crois aussi que l'on a parfois très peur de "ne pas savoir" et qu'on n'ose pas en parler car cela renvoie à notre peur.
Les exemples des cheveux indomptables et des peaux perpétuellement sèches sont justes. Tu pourrais ajouter les tâches mongoloïdes qui affectent énormément les jeunes enfants de couleurs. En général, les parents prennent peur car ils ne connaissent pas ces tâches, et cela les angoisse tant pour des raisons esthétiques que médicales.

Sylvie la Grande Bretonne a dit…

C'est vrai que ca peut etre un vrai 'probleme' (peut etre que le mot est un peu fort) en tt cas une question qu'on peut se poser avant de rencontrer son enfant. Moi je dirais meme qu'on DEVRAIT se la poser, de facon consciente et reflechie, avant. je me souviens qu'au tout debut que je pensais a tout ca, je me suis forcee a surmonter ma timidité pour me rendre a des rencontres d'adoptants, pour justment me 'confronter' a des enfants de couleurs differentes, et pour voir , concretemetn, ce que ca me faisait, si ca m'attirait, ou pas.Parce que c'est une chose de se dire que bien sur, on acceptera un enfnt de nimporte quelle ethnie, qu'un enfant c'est un enfant, etc ...Mais c'en est une autre de le faire pour de vrai, et de prendre cet enfant ds ses bras. En tt cas, j'avais ete contente de me rendre compte qu'en vrai, je n'avais pas de pb a prendre un enfant noir, marron, café, caramel ou vanille ds les bras.
Et c'est vrai qu'ensuite, ca ca tellement lentement qu'on a le temps pour se familiariser avec ca, pour apprivoiser la couleur des enfannts du pays ou on va adopter. Mais ds certains cas, et c'est sur que l'Inde en fait partie, 'tel pays' ne veut pas forcement dire 'telle couleur de peau'....

ds le meme ordre d'idee, moi ce qui m'a choqué les premiers jours, c'est qu'Iris soit si blanche et si claire de peau !! Elle etait plus claire que moi ! et ca, je ne m'y attendais pas, je n'avais pas reflechi qu'elle n'aurait pas souvent vu le soleil ds son orphelinat, et je ne savais pas a l'epoque que les VN se protegent tout le temps du soleil ! Il lui a fallu des mois pour prendre sa vraie et belle couleur caramelle a laquelle j'avais revé pendant si longtemps ! :o)))

En tt cas, beau sujet de post, il ne faut pas que ca reste tabou, ca c'est clair !

des bisous !!!
Sylvie et son ptit bout de Caramel

Sylvie la Grande Bretonne a dit…

tiens d'ailleurs, le sujet de ton post est tellement bien que je te pique le lien pour le poster sur Solo !: o)
tu permets ?

des bisous !
Sylvie

Anonyme a dit…

Vos réactions sont très intéressantes, c génial !

@Sylvie, oui, il peut y avoir aussi des "difficultés" lorsque l'enfant n'est pas suffisament typé lorsqu'on s'est projetté sur un enfant bcp plus typé pdt de longs mois !! Et bien sur que tu peux mettre en lien sur solo, c fait pr ca mon blog hein (et pis ca va me ramener plein de nveaux lecteurs hihihihi) !!!

@brigitte, quoi raconte nous, tu es tombée amoureuse d'un bo black hein ?? ;-)

@carole, mdr, non mais là chuis mdr !!!!

@sylvette, y a aucune obligation de ressentir qqchose lorsqu'on découvre la photo de son enfant. bcp de mes familles au début hésitent à accepter des apparentements, (photos à l'appui uniquement lorsqu'il s'agit de special needs "physiques" où la photo amène des infos pr comprendre la différence) pr plein de raisons, mais cela n'a aucune conséquence sur le reste de leur histoire, heureusement !
moi moin fiston je l'ai tenu dans mes bras, mais ca m'a pris des semaines avant de vraiment ressentir un vrai truc (sans doute pasqu'on a fait à l'envers, apparentement avant OAA)...

@gwendo, oui bien vu les taches mongo. Mon fils en avait (chai meme pas s'il les a encore tiens !), et ma belle mere le voyait mourute grand hémophile, et ma généraliste lui faisait faire des prises de sang car elle ne savait pas ce que c'était...

Vous parlez bcp des questions que l'on se pose avant l'apparentement, mais moi en fait je vous parle d'une situation surement moins fréquente : celui du parent qui se retrouver presque en "horreur" devant une peau noire ou autre une fois la vie avec son enfant démarrée. Il ne s'attendait pas à réagir comme ça, c'est très culpabilisant et destabilisant. Les questionnements avant apparentement sont heureusement plus classiques, logiques et inévitables...

super l'idée du forum des bouclettes ! si vous voulez je peux mettre l'adresse dans un billet pr faire de la pub ! alors donnez la moi si ca vous interesse. ptete en parler avec les moderateurs avant !

Moushette (chuis en anonyme, car blogger déconne)

mirtille a dit…

Les tâches mongoloïdes je connais aussi,ma première nana en avait une énorme en bas du dos qui s'est estompée avec le temps.Il lui reste encore une tâche de la forme d'une petite crevette ( très mignonne ) mais le bleu ne se voit pour ainsi dire plus.
Notre médecin en avait pris note à la première consultation car cela arrive que ces tâches soient confondues avec de la maltraitance.

Je prend note du forum
" lespetitesbouclettes ". Merci

mirtille

Sophie a dit…

par contre le tartinage de cette 'peau inconnue' très sèche, la coiffure qui dure des heures de ces cheveux crépus, ce sont de fameuses passerelles pour s'apprivoiser par toutes les pores de nos êtres respectifs je trouve; des moment un peu répétitifs (! c'est peu de le dire) mais privilégiés quand même..
Sophie

celnico and co a dit…

Sujet interessant moushette encore une fois (je fais le lien sur le post de ton "anniversaire")....chez nous on attendait avec plus qu'impatience de pouvoir toucher, caresser et cajoler la peau "chocolat au lait" (dixit mon fils) de nos enfants. Et pour avoir déjà cotoyé la petite fille colorée d'amis et j'avais adoré sa peau et ses calins. La réalité fut géniale car nos enfants étaient très tactiles tous les 2 et nous nous sommes beaucoup apprivoisés par le toucher, les caresses. Aujourd'hui le passage de la crème quotidienne reste un grand moment de plaisir et de jeux avec mon bébé (de 3 ans le bébé !) tandis que mon grand continue à apprécier les petites caresses lors du coucher !
céline
(maman d'un pirate de bientôt 7 ans et une princesse de bientôt 3 ans d'Ethiopie)

Anne a dit…

on a choisit l'Inde parce qu'on aimait ce pays et ses habitants, pleins de bons souvenirs de rencontres chaleureuses, alors aucun pb côté couleur, au contraire, souvent je les trouve plus beaux que nous...
quand on a eu la photo (après avoir accepté l'apparentement), mon mari trouvait même qu'elle était un peu "claire"; c'était que sur la photo, ouf !
Pas de cheveux bouclés non plus (heureusement car franchement je suis une piètre coiffeuse)
Et maintenant, après 7 mois, on ne la perçoit plus cette différence (et les enfants non plus, je crois; au début, un peu notre plus jeune, ça lui faisait drôle)

le pb, c'est ma puce qui l'a avec sa couleur de peau; au tout début, elle a même montré du doigt des gens plus foncés qu'elle en faisant une grimace (on avait pas l'air bête!)
et souvent elle parle de sa couleur de peau négativement (et j'arrête pas de lui dire le contraire); je pense que ça sera un de ses combats, de s'accepter telle qu'elle est.

Brigitte & lilou a dit…

;-) ben non pas amoureuse d'un bô black... mais sensible à la beauté noire... encore plus ..
brigitte

Anonyme a dit…

Bonjour,
lectrice de l'ombre depuis longtemps, votre dernier post me donne l'opportunité/envie de me lancer pour un com' :-))) Je suis maman de 2 fripouilles nées en Ethiopie. Leur couleur ne m'a jamais posé souci... hormis que je m'attendais à ce que leur peau soit plus colorée, surtout l'un d'eux qui a une peau très "claire" (surtout en hiver et il est arrivé en France en hiver). Finalement, je n'ai jamais "vu" leur couleur... par contre la couleur des bébés et enfants bien "roses" ou "beiges" (selon le vocabulaire de mes enfants) m'interpellent à chaque fois (quelle mauvaise mine ! :-)))
Par contre s'il y a une chose qui m'a perturbé à l'arrivée de chacun de mes enfants, c'est leur odeur !!! j'avoue il a fallu quelques temps pour que je m'y habitue. Bon je vous rassure, les "respirer" est aujourd'hui un vrai bonheur...
J'imagine que j'aurai eu le même besoin de temps pour m'habituer à l'odeur d'un enfant bio... mais je ne le saurai jamais car je n'en aurai jamais...
Merci pour vos billets...
Marie, maman rose de 2 enfants chocolat

Marie a dit…

Excellent sujet ! Et qui permet de décomplexer lorsque ça arrive.
Nous ne sommes pas des robots et parfois il faut du temps pour que l'alchimie prenne. Avoir lu des posts comme celui-ci aide bien à relativiser.

Quand notre fils est arrivé, il était couvert de boutons sur le visage et le cuir chevelu, et moi aussi j'ai eu du mal avec son odeur. D'ailleurs nous avons peu de photos des premiers jours car nous ne voulions pas trop lui laisser ce souvenir de bébé boutonneux (depuis il est devenu le plus photogénique de la famille !).

Attention aux clichés ! je m'attendais à des petits "asiat' rachitiques" et notre fils est grand et costaud...

Bref, il faut du temps pour s'apprivoiser. C'est normal.

Marie et ses trois poussins.

ganesh46 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
ganesh46 a dit…

Blogger ganesh46 a dit...

Moushette,
je suis ok pour que tu mettes le lien des petites bouclettes sur ton blog, car je suis comod de ce groupe.
nous accueillons tous les parents qui ont besoin de conseils pour coiffer leurs enfants crépus ou bouclés!(ou pour nous apporter leur expérience!)
http://fr.groups.yahoo.com/group/lespetitesbouclettes/
c'est vrai que coiffer une petite fille crépue sans expérience ou conseil préalables ça peut vite devenir screugneugneu!!
bises
Anne dans l'Indre
ps : Brigitte, j'ai eu un doute après avoir posté mon dernier commentaire, oui en effet je suis bien comod des bouclettes mais pas Anne B ;-))

Anonyme a dit…

Apprivoiser l'odeur de son enfant, le renifler dans le cou, les cheveux... (meme les pieds, je suis fan!). Je suis contente que plusieurs mamans en aient parle, je trouve cela tres important dans le lien avec son enfant.

Bonne annee Moushette, et longue vie au Charabia!

Nenette

Moushette a dit…

@sylvie & celnico : oui les soins ça permet de s'apprivoiser mutuellement, rien de mieux que le toucher lorsque l'enfant est "consentant" !

@anne : il a fallu du temps à Nishal pr s'accepter mais c d'autant plus difficile pour lui qu'il n'y quasi pas de "non blancs" dans son école ! par contre scarlett, elle en joue de sa différence !

@marie : oui l'odeur tu as raison, j'avais oublié d'en parler !

@marie2 : et oui lorsqu'on est loin de l'enfant imaginaire ca peut poser pb (pr l'inde la plupart de nos familles fantasment sur des filles "à la scarlett" alors qu'on fait adopter bien plus de garçons que de filles !!!)

@nenette : merci ! les pieds ???!!!! non mais la c sur, faut que tu consultes !!!! ;-)

Anonyme a dit…

Lectrice sous marine mais non moins assidue,j'ose aujd laisser un commentaire...nouvelle année,nouvelle résolution hihihi !Ma petite fille est chinoise et je dois dire que comme la plupart des mamans adoptives je ne remarque même plus la forme des yeux de ma fille ni même sa couleur ...dans l'entourage proche c'est pareil...la mamie raide dingue de sa fillotte va même jusqu'a dire qu'au mileu de ses cousins blonds aux yeux bleus LUDINE ne se demarque pas...elle est sincere mais je crois que l'amour qu'elle porte à sa petite fille l'aveugle un peu....pour ma part,le seul caracterique physique de ma fille qui me fait tjrs bizarre c'est son nez ou plutot l'absence d'arete nasale....ça fait tout bizarre quand on touche,c'est plat et on sent qd même l'odssature,pour la moucher c'est l'enfer et nous reclamons tjrs au medecin si besoin des pulverisateurs adaptés quand elle a le nez qui coule...nous n'avons jamais pu utiliser de mouche bébé tellt son appendice nasal est tout petit et plat...mais attention tout mignon et en harmonie avec son joli visage.On redoute un peu si elle doit porter des lunettes mais on verra !merci pour ton blog intelligent et drole mylene maman de LUDINE de CHINE

Anonyme a dit…

Première excursion hors de mon sous-marin ici aussi... C'est drôle, mais je me souviens que ma pépette à peine posée dans mes bras, je l'ai ressentie comme "la chair de ma chair", un sentiment d'évidence... A l’inverse, je ne sais pas si elle a trouvé ses parents brusquement incarnés « étranges », mais il lui a fallu une bonne heure d’exploration de nos corps, la mine concentrée, avant de se détendre dans un éclat de rire. Et commes les autres mamans de « pt’ites bouclettes » je confirme que les (longues) séances de tartinage et tressage sont aussi de chouettes moments de partage.
Merci Mouchette pour ce blog qui me touche et me donne à réfléchir. Et tous mes vœux !
Aline

Didier a dit…

Lors de notre premier séjour à Mumbai, pour faire la connaissance de notre princesse nous avons avons été confronté à une situation à laquelle nous n'étions pas préparé. Notre petite princesse, dont la beauté est indéniable, s'était talqué le visage pour le rendre plus blanc (et nous ressembler davantage ?). Comment lui faire prendre conscience de sa beauté ? Tout simplement en lui disant combien les indiennes sont parmi les plus belles femmes du monde !

Moushette a dit…

didier, les indiens se talquent pas mal, pr des raisons d'hygiene et pour moins transpirer soit disant, en tout cas pour moins luire lorsqu'on transpire !

Jnappygirl a dit…

Bonjour,

je découvre votre blog et quel beau moyen d'exprimer ses émotions que l'écriture.

Je suis une enfant adoptée d’origine Haïtienne. Il est vrai que cela n'a pas été toujours facile pour ma maman de me coiffer.

Aujourd'hui du haut de mes 30 ans ^^ à travers mon blog, je conseils, aide et donne toutes les astuces et méthodes pour embellir et savoir comment prendre soin du cheveu crépu, afro et frisé.

J'espère qu'à mon tour je pourrai vous aidez.

A bientôt
http://www.journalnappygirl.com/

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails