mercredi 12 janvier 2011

L'adoption des enfants haïtiens n'est pas une catastrophe...

Aller, un mini point presse et blogging...

Aujourd'hui est le triste anniversaire du séisme en Haïti.
Que dire de plus que cet article du Monde : "La situation est pire, un an après le séisme."


Et puis ça parle aussi d'adoption dans la presse :

- Le Figaro fait un bilan sur les "chiffres" de l'adoption 2010 :  "Les adoptions internationales en hausse de 14 % en France"  Assez synthétique et correct. J'y vois que l'Inde n'est plus dans le top twenty, bon bin ça sera pour une autre fois ! Menfin vivement que les stats officielles du SAI soient publiques, que l'on puisse confirmer celles de cet article.


- La présidente du CSA parle dans l'express  des doutes autour de la faisabilité de la suppression de l'adoption individuelle : "Supprimer l'adoption individuelle ne fait pas l'unanimité"


Et puis pour se lâcher un bon coup, il y a ce billet dans le blog de JJ, une jeune journaliste comme elle le dit elle même. Qui a suivi et a vécu en partie l'opération de rapatriement des enfants en décembre. Et qui me parait plus choquée que les enfants eux même !!!!!!! (offff oui je l'avoue, j'exagère là, mais j'adore la provok' !).  D'où un billet rédigé en état de choc (d'où ses imprécisions ?) qui condamne cette opération, on pas tellement le principe de opération en elle même (on le comprend après coup en lisant ses commentaires), mais plutot la façon dont ça s'est fait fait, la comme gouvernementale autour de tout ça etc. Les adoptants ont été nombreux à répondre à son billet, à rectifier le tir, et les conversations vont bon train ici...

Et last but not least (et un grand merci à J-M pour cette info, "it made my day !"), Jean-Pierre Brouillaud parle des adoptions haïtiennes dans Le Monde.fr : "L'adoption des enfants haïtiens n'est pas une catastrophe."

Voici le début de son article :

"Le docteur Levy-Soussan, qui est sans doute un éminent psychiatre et psychanalyste, martèle depuis douze mois, à la suite du séisme en Haiti, son opposition farouche à toute mesure dérogatoire à la procédure classique d'adoption, quelles que soient les circonstances, et depuis quelques jours son indignation devant le récent accord franco-haïtien intervenu en ce sens. Cette thèse est très certainement respectable, mais suscite quelques remarques ou questions.


On s'étonne que depuis un an, alors qu'un certain nombre de non moins éminents psychiatres défendent les thèses inverses, seule celle préconisée par le docteur Levy-Soussan trouve un tel écho médiatique. On félicite son attaché de presse.

On est surpris que le fait que les enfants haïtiens récemment arrivés à Roissy aient eu l'air un peu perdus et hagards au milieu des nuées de caméras (ce qui semble assez logique) conduise le docteur à penser que ces enfants vont mal et seront nécessairement malheureux. On est très étonnés d'apprendre que le docteur Levy-Soussan voit en consultation beaucoup d'enfants haïtiens récemment arrivés et qu'ils vont tous mal. Ce médecin n'ayant pas suscité une affection démesurée chez les parents adoptants en Haïti, il est très surprenant de penser que bon nombre de ces parents sont allés le consulter avec leur enfant sitôt celui-ci arrivé en France."

(...)

J'ai hâte de connaître la réaction de JLS à ces propos... :-) 

Quant à  JVM et autres VRAIS spécialistes en l'adoption, va falloir embaucher un attaché de presse pour faire entendre vos points de vue dans les médias, voire mieux, débaucher celui de PLS !

EDIT : ca swingue grave sur le blog de JJ, même PLS y a mis son commentaire !!!

24 commentaires:

Mimi a dit…

Tout ce "fouillis" avec ces adoptions me laissent bien perplexes ces jours....
J'espère que les familles trouveront la sérénité avec les enfants c'est le principal, certains ont l'air de bien en douter.
J'espère également qu'ils seront aider avec la "paperasse" et tout le côté juridique..

gwendoline a dit…

J'ai pensé à toi quand j'ai vu que l'Inde n'était pas dans le top twenty... Pour les autres sujets, ils me désespèrent. Je vosi que tu prends encore la peine de laisser des commentaires. Bravo, quelle pugnacité !
A+
Gwendoline

Brigitte & lilou a dit…

ben en même temps ce n'est pas grave si l'Inde n'est pas dans le top twenty... ? ou alors Moushette explique moi, je n'en comprends pas forcément l'importance ?
pour le reste ben je n'ai rien d'autres à ajouter bonne revue de presse,
Brigitte

Kakrine a dit…

Moushette, je partage complètement ton point de vue exprimé chez JJ!
et effectivement, ça swingue!!!
Excellent!
Biz!!

Brigitte & lilou a dit…

pour info vu sur Edistat (ouvert au public) grâce à quelqu'un qui se reconnaîtra...
Les ventes du livre de PLS : un bide ;-)
il a vendu 748 ex depuis la parution , dont 115 ces 2 dernieres semaines..
hummmmmmmmmm trop contente
Brigitte

Moushette a dit…

Bien d'acc' Mimi. Et qui diront les enfants quand plus grands ils liront tout ça...

gwendo, aller je te l'avoue, j'ai fait ma don quichotte de commentaires sur cas désespérés. Tu veux connaitre le pire ? C'est ICI : http://savoiebolivia.blogspot.com/2010/12/une-histoire-davion.html Mais pas de bol, mon commentaire ne semble pas être passé, ou a été supprimé !!!

brigitte, bin non c'est pas graaaave hein. quoique, ptete que ca peut jouer pr les calculs de subventions des OAA ?? (en fait non, car elles ne sont pas linéaires prorata attribs, heureusement...).

et huuuuuuuuuuuuuummmmmmmmmmmmm pareil !!!

Anne a dit…

C'est sûr que si on devait tenir compte des premiers jours (voire des premières semaines) passés avec l'enfant, de sa tristesse, de sa colère, de la tristesse de sa nounou (et de la mienne en même temps...), on aurait mieux fait de laisser notre puce là-bas, non?

Ca me paraît tellement naïf ce type d'observation de la part de cette journaliste! : "j'étais là encore quand cet autre paquet-sous-le-sapin s'est roulé par terre en hurlant le nom de sa nounou qui partait les larmes aux yeux"

Brigitte & lilou a dit…

ouaou il est gratiné le dernier lien... pas le courage là...
et Zench il fait les mêmes commentaires partout ? on a l'impression qu'il est d'accord ???
brigitte

ganesh46 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
ganesh46 a dit…

http://savoiebolivia.blogspot.com/2010/12/une-histoire-davion.html Mais pas de bol, mon commentaire ne semble pas être passé, ou a été supprimé !!!

Moushette,
cet article m'a vraiment donné envie d'éclater la G... de son auteur!!
et j'ai aussi laissé un commentaire, qui a peu de chance d'être publié.
si nos commentaires ne passent pas c'est qu'ils sont modérés par l'auteur...au moins elle lira le mien avant de le jeter!

bises
Anne dans l'Indre

z e n c h a dit…

Adoptions internationales en hausse de 14% sur un an, Haïti en tête

France24

Grâce à “ses bonnes relations avec certains pays”, la France résiste au recul de l’offre dans les adoptions internationales … dit l’ambassadeur Jean-Paul Monchau.
Plutôt contradictoire, avec un texte officiel que Monsieur l’ambassadeur Monchau a publié un an auparavant sur France Diplomatie : “Les nouvelles réalités de l’adoption internationale”

Tiens en Belgique, les adoptions internationales sont en baisse en 2010.

RTL info

Moushette a dit…

La réalité est que le nombre d'enfants adoptables stagne, voire baisse, oui ça on le sait tous.

Mais nous en Inde par ex, on est en hausse alros que l'AI stagne. Et comme dit Monchau, c'est lié avec nos bonnes relations sur place depuis mes longues années de travail ! Donc ce que dit Monchau rejoint mon actualité à moi.

Faudrait étudier pays par pays ceux qui augmentent. Je pense que nos relations y sont pour pas mal de l'augmentation de nos adoptions, notamment en Ethiopie.

Moushette a dit…

et je rajoute par rapport à mon comm' précédent, qu'il y a peut être plus d'agréments "larges" d'où plus d'attribs ?

z e n c h a dit…

Moushette a écrit "La réalité est que le nombre d'enfants adoptables stagne, voire baisse, oui ça on le sait tous."

Visiblement, les politiciens ne l'ont pas encore bien digérer cette baisse mondiale. Il tente malgré tout de répondre à la loi de l'offre et la demande. Le courage politique manque. Et 2012 n'est pas loin...

"L’adoption internationale ne trouvera son équilibre que si chaque acteur fait sa part du chemin. Nous sommes conscients qu’initier de telles démarches demande un réel courage politique, ainsi qu’un véritable effort didactique de la part de chaque intervenant. Si les professionnels de l’adoption sont souvent conscients de ce phénomène, il devient de plus en plus urgent d’en informer le public et de lui proposer d’autres moyens de soutenir l’enfance en détresse."

Extrait de "La situation toujours plus tendue de l’adoption internationale."
Service Social International - Centre international de référence pour les droits de l’enfant privé de famille (SSI/CIR). Archives novembre 2007.

z e n c h a dit…

Il est évident qu'avec un titre pareil JP Brouillaud, docteur en droit et parent adoptant en Haïti par l'intermédiaire d'un OAA a écrit un article qui "accroche".

Un an après, c'est surtout à Haïti que la situation reste catastrophique.

Médiatiquement parlant, c'est vrai que P. Lévy-Soussan occupe le devant de la scène. Et, il éclipse d'autres avis déjà donné, il y a à peine un an, mais eux nettement moins médiatisé.
- Quitter Haïti en catastrophe ne peut être qu’un traumatisme surajouté pour des enfants qui ont vu leur pays s’effondrer - EFA - 25 janvier 2010
Le point de vue de Bernard Golse, pédopsychiatre.
- Traumatisme et adoption, un regard clinique - Sandrine Dekens, le 29 janvier 2010
- Urgence, traumatisme et adoption : quel devenir pour les enfants d’Haïti ? - Mars 2010
- Médecin à la consultation d’orientation et de conseils en adoption de Versailles (Yvelines), le Dr Pierre Foucaud précise pour France-Soir les particularités haïtiennes. 14/03/10

A lire également sur le blog adoptsapiens d'Isabelle de Penfentenyo "les idées reçues: Dr Levy-Soussan".

tigresses a dit…

Tout comme Gwendoline, j'admire ta patate pour encore laisser des commentaires sur certains blogs !
Moi l'année dernière, j'ai laissé pas mal de plumes dans le milieu associatif notamment, donc... je me mets un peu en retrait, essayant de me concentrer sur l'adoption des grands (j'ai du mal à avancer sur mon projet d'ailleurs !)
Sinon... mâaarci bôcoup pour cette revue de presse très instructive !
Par rapport à tes chiffres, il me semble que l'Ethiopie a baissé en 2010, non ?? (352 en 2010 contre 445 en 2009)

ganesh46 a dit…

pfff mon commentaire dithyrambique sur le blog de JJ n'est pas resté longtemps...
déjà effacé!

Moushette a dit…

@zench, HS mais fallait que je vous le dise : franchement vous m'avez déçu, sur le blog bolivie chai pas quoi, vous avez laissé dire la bloggueuse "vaut mieux laisser les enfants sur les tas d'immondices" que de les faire adopter à l'international. OK votre créneau c la veille sur toutes les conneries qui peuvent se faire autour de l'adoption, menfin laisser dire de pareils truc, quand meme zench, quand meme... ne rien dire, c'est aprouver, et je sais que malgré ce que vous affichez, vous etes plus dans la nuance... pq ne pas l'afficher, cela ne vous rendrait que plus crédible !

@ganesh, metonne pas, le mien etait light mais à l'opposé de son opinion, donc il n'est pas passé !

@tigresses, ca fait du bien de se lacher, une fois de temps en temps !! ca ou le chocolat, ca depend des fois !

Jean-Vital de Monléon a dit…

Ce Brouillaud, n'est ni Brouillard, ni brouillon, son article est excellent et enfonce bien le PLS dans son caca, ave cune pointe d'humour, parfait !

z e n c h a dit…

Une "horreur" de commentaire sur le blog de JJ, une jeune journaliste ...

Voilà le genre de commentaire posté le 16 janvier 2011 à 17:28 par "Maura toulouse" qui ne va certainement pas défendre avantageusement la cause des adoptants.

Cet article est celui d'une petite bourgeoise miteuse qui ne sait pas ce que représente la souffrance des parents dont les enfants meurent de faim et celle des enfants . Tu ne connais rien à l'adoption ni aux enfants;

.Et je ne suis pas fâchée qu'aucun journal n'ai publié cette merde
infâme.ou as tu eu ton diploôme de journaliste?
Recycle toi dans les commentaires de match de foot,tu y éussiras mieux.


Pour ma part, ce genre de propos va immédiatement à la poubelle !

Moushette a dit…

@zench,oui d'ailleurs il a été censuré, à juste titre ! aucun intéret de le ressortir de la poubelle on est bien d'acc ! par contre celui de budu etait bcp plus intelligent, c'est plutôt celui ci que je retiendrais !

@jvm : jolis jeux de mots, zetes trop powéte dans vos comms doc', il vous manque plus que le youkoulélé ! ;-) d'apres zench, il aurait adopté en haiti via un oaa ( c bien ca zench, je ne rêve pas ?)

z e n c h a dit…

Moushette a écrit:"d'apres zench, il aurait adopté en haiti via un oaa ( c bien ca zench, je ne rêve pas ?)"

Haïti, la France et les procédures d'adoption. Jean-Pierre Brouillaud, docteur en droit et parent adoptant en Haïti par l'intermédiaire d'un Organisme autorisé pour l'adoption (OAA).
Les enfants haïtiens qui bénéficiaient d'un jugement d'adoption avant le séisme du 12 janvier sont arrivés sur le territoire français, ou vont y arriver prochainement. On ne peut que s'en féliciter, tout en signalant qu'étant donné les circonstances, il aurait été particulièrement cruel de ne pa (...)

Source : La Croix | Autrement dit/Forum | 18.03.2010

Azalée a dit…

je découvre votre site et peut-être pouriez-vous me donner quelques conseils. J'ai obtenu l'agrément(dans le 57) en vue d'adopter. Amoureuse de l'Inde qui est un pays que j'adore, je voulais y déposer un dossier. Mais aucune OAA n'a accepté de transmettre mon dossier sous prétexte de trop de demandes. Et l'AFA m'a répondu qu'ils ont eu l'autorisation d'envoyer 9 dossiers en 2010 et attendent le feu vert pour en envoyer éventuellemnt en 2011. A quoi me sert mon agrément, si personne n'accepte de transmettre mon dossier? Vous pensez que je peux m'adresser à la CARA pour leur demander s'ils autoriseraient une OAA à leur transmettre mon dossier?

Moushette a dit…

@azalée, je ne sais pas quel est votre projet d'adoption ni votre situation familiale, age etc, mais s'il ne correspond pas aux enfants proposés (en grande majorité des enfants de plus de 7 ans), il est normal que les OAA refusent
votre candidature si par ex vous souhaitiez adopter un enfant de moins de 3 ans. Cela dit il ne faut pas hésiter à repostuler d'ici 6 mois si vous pensez que votre projet est en adéquation avec l'age des enfants proposés à l'adoption internationale en France ! Bon courage pour vos démarches !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails