jeudi 24 septembre 2009

Distilbène rime avec la haine.


Ce matin bien avant 7h00 j'ai eu subitement envie de vomir.... ... malgré une grosse grosse nuit de sommeil derrière moi, pour une fois.

Entendre parler du DES dans les titres d'Inter, ça me fait le même coup comme à chaque fois.

Je me suis levée grognon, pestant car "je la sens mal" pour staprem. Tout remonte, les fausses couches d'avant et de maintenant, GEU, stérilité, souffrances et compagnie.

Et puis je repense à ce procès que je n'ai pas fait. Grand sujet de désaccord entre Mister Moush et moi. Lui a toujours voulu, et moi je n'ai jamais trouvé le courage pour me battre contre ces moulins là. Mais ce chapitre de notre vie n'est toujours pas clos, le livre se réouvre toujours à chaque passage du DES dans les médias. Qui sait ? Qui sait si dans un coup de colère si l'issu de ces procès était négatives, je ne changerais pas d'avis ?

Je bois mon café seule dans la cuisine, repense à Crouc (morte de son cancer distilbène), à ces bébés morts, à ces femmes sans enfants, à mes souffrances petites à côté de celles des autres. Le café est plus salé et dilué que d'habitude, pas grave ça soulage. Plonger au fond permet de donner un bon coup de pied pour remonter.

Mais bon au delà de ces tristes pensées, je sens aujourd'hui une énorme frustration, l'impression que le scandale DES se termine en France, la fin d'une époque, on nous oublie. En parlera-t-on encore dans les médias d'ici qqs années ? Mon côté ex-militante DES remonte, j'ai envie de me battre encore, expliquer, prévenir... Alors comme j'ai un nouveau auditoire depuis s'tépoque, vite fait, on en a causé avec les mômes, Nishal est brieffé pour les grossesses des sa femme, et il veut voir mon hystéro staprem...


Aller, direction l'école. Une pensée me hante de plus en plus, elle dégénère même en colère. Le gâchis autour de cette histoire. Véro, je suis certaine que tu comprends ce que je sous-entends... Au Pay-Bas les victimes ont obtenu un fond d'indemnisation, aux USA moultes procés ont été gagnés avec une facilité déconcertante. Et ici en France qu'a-t-on obtenu ? Rien. Si, si un truc énoooormeu. Un espace dédié sur le forum de discussions MagicMaman pour pouvoir causer, délireu.

Ouaih. Vive la France.

Pensées pour Véro & la bande des tresseuses, Virginie (Anaïs), Anne (Tim), Saskia, Garance, Céline, Zéb, Balotine et d'autres que j'oublie sans doute, Totote (puisque tu viens par ici ;-) ), Sakina et toutes des femmes DES de mon entourage qui seront sans doute dans le même état que moi, voire pire... We are DES forever, comme d'hab.

Pour info, le DES a été officiellement interdit en 1971 aux USA, maintenant re-regardez la courbe des prescriptions en France. Et la première étude prouvant son inefficacité a été publiée en 1953.

Découvrez la playlist Blog avec Lily Allen


12 commentaires:

Anonyme a dit…

Ça fait froid dans le dos...
Des femmes ont peur, ont soufferts, ou sont mortes. Incontestable - Injuste - Irréversible et pratiquement Ignoré aux yeux de la justice..........
Un nuage (encore un!) de déni...

Suite à mes propres consultations Gynéco, il a fallu que je m'assure que ma Mère n'avait pas prit du Distilbène pendant sa grossesse (1970). Pendant quelques heures j'ai ressenti concrètement cette angoisse... Apparemment ça n'était pas le cas...

Je me sens très touchée par celles qui vivent ou ont vécu ce drame...

Bien à vous toutes. Carole

Céline a dit…

une sale journée se prépare... seront nous enfin reconnues, ou va-t-on nous balayer définitivement d'un revers de la main ?

Zébuline a dit…

P't pas tort le Moush...Parfois pour arriver à passer le cap, il faut sanctionner... Parce que même si on a la chance de faire partie des mamans heureuses, les douleurs liées au DES sont bien existantes.
J'ai du café normal... passe donc on le boira à la santé de Georges!
bisous

Virginie, maman d'Anaïs a dit…

Merci de penser à moi Moushette, j'y pense encore si souvent à ce satané médoc mais depuis qu'Anaïs est avec nous et que je suis une maman comblée, quand même beaucoup moins qu'avant (même si je ne sais pas si nous arriverons à agrandir notre famille vu les complications de l'adoption partout aujourd'hui).
Je pense surtout à toutes celles à qui on continue à faire croire qu'elles auront une grossesse réussie après un nombre incroyable de FC ou de GEU. Je suis allée jusqu'à 10 pour comprendre qu'il n'y aurait pas de happy end pour moi de ce côté là et j'en veux un peu aux médecins français qui m'ont suivis les 2 ou 3 dernières années en me faisant miroité un succès qui n'est jamais venu et qui était vraiment improbable.
J'attends bien de savoir le verdict quand même.
Bises
Virginie, maman d'Anaïs

Anonyme a dit…

oh que je comprends, comme je comprends, trop bien, si bien... jusqu'au fond de mon petit utérus tordu, jusqu'au fond de mes tripes et de mon coeur surtout!!!!!
merci pour ta colère, exprime là, tu m'aides à sortir un peu la mienne aussi!!
Plein de bisous ma Moushette

Vérojoliecoeur

Virginie a dit…

Moushette, je pense que je comprends ta révolte, ta colère. Je dis "je pense" car quand on n'a pas vécu qqch, il toujours difficile de tout appréhender, même avec la plus grande empathie possible. Mais ton post me touche vraiment beaucoup : le désir d'enfant immédiatement lié à la souffrance, le désespoir, le deuil, ouvre les vannes de mon coeur.

Adoption Blog a dit…

Merci de penser à moi, Moushette. C'est dur, très dur...à chaque fois que je lis DES je pleurs. Blessure qui est là, toujours là et je regrette que nous sommes dans le même pétrins car même avec nos petits amours, rien n'effacera les souffrances, (comme tu le sais un cancer à l'âge de 5 ans 1/2, chimio, radio, les pma les fausses couches...). Les blessures sont bien là.

Tu sais qu'en Suisse rien n'a vraiment été fait côté justice...du moins je n'ai plus trop fait de recherche depuis au moins 8 - 10 ans.

En nous souhaitant à toutes beaucoup de courage.

Mimi a dit…

je pense à vous les filles !!!!

Virginie, maman d'Anaïs a dit…

Si les brèves d'actu du Figaro disent la vérité (à 14h33) je ne savais pas que le verdict était attendu si tôt, je suis vraiment dégoutée.
Oui moi aussi j'ai envie de gerber en lisant des choses pareilles. Comment peut on exiger qu'on fournisse une ordonnance d' il y a 35 ans ou plus...
Moushette merci de nous permettre via ton blog d'exprimer notre colère et notre ras-le-bol face à un scandale encore beaucoup trop douloureux pour beaucoup d'entre nous.
J'chuis vraiment vraiment dégoutée...
Virginie, maman d'Anaïs

Anonyme a dit…

Bonjour Moushette,

Hier, en écoutant France Inter j'ai entendu l'ouverture du procés sur le DES. J'ai pensé à toi et je me suis dit : Moushette va en parler :-) Je connais peu le sujet mais j'ai moi aussi fait 3 FC avant de me tourner vers l'adoption. Ces FC restent inexpliquées et n'ont aucun rapport avec le DES mais quelle douleur. Quelle maltraitance aussi de la part des médecins. Ca aussi ca devrait faire l'objet d'un débat . Bon je m'emballe, je te souhaite bon courage dans l'attente du verdict.
Marie de Toulouse
PS je viens souvent sur ton blog et j'adore te lire. MEEERRRRRRRRCCCIIIIIII

Anonyme a dit…

J'suis deg... :( :( :(
Dans quel monde vit-on ? Quel est le sens du mot "justice" ?
J'suis deg deg deg...
Les mots ne sortent pas, jsute envie de crier, hurler. GRRRRRRRRR !

Totote, victime du DES.

Les "Pol" a dit…

bouh j'avais posté un long comm après avoir enfin retrouvé ma connection internet (je l'ai au boulot mais je peux pas poster et notre FAI perso fait des siennes, de devrait peut-être lui faire un procès...)
Tout ça pour dire, merci de penser à nous. Pour nous aussi la question se pose, procès ou pas procès avec cette jurisprudence, zhom est pour, moi je ne sais pas trop même si je sais que cela tiendrait aussi à coeur de ma maman qui bataille depuis des années pour retrouver la trace du gygy qui lui avait prescrit cette s..... et lui enlever cette culpabilité. Après tout, c'est grâce oups... à cause du DES que nous nous sommes tournés vers l'adption et avons un magnifique petit prince d'Asie...
Mais au prix de quelles souffrances, galères et parcours médicalisés... alors la réflexion s'impose

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails