dimanche 27 décembre 2009

Esther, (bad) orphan.



Aaaaaah, lorsque les arts et les médias traitent fr l'adoption et de ses fantasmes, j'adore... On connaisait les méchants parents adoptifs sous toutes leurs coutures, voleurs ou acheteurs d'enfants, faux etc., les adoptions qui marchent pas et l'inévitable recherches de la "vraie" mère, les adoptions pipole sans principes...

Ce matin j'ai découvert avec effroi chez Marianne un nouveau sujet pas encore bcp exploité : ce film raconte l'histoire d'une "méchante" enfant adoptée (grande) qui  fait du mal (c'est un film d'horreur, je vous laisse deviner les détails) à sa gentille famille adoptive parfaite.

Ouaip. Finalement il nous reste plus que "La petite maison dans la prairie" pour parler d'adoption avec un certain degré d'objectivité à la téloche ou au cinonche...

Vous l'aurez compris, j'en ai un peu ras le bol de ces conneries, qui vont dans le sens de préjugés foireux que bcp ont tendance à généraliser.  Au moins la prochaine fois lorsqu'on me dira "ah boooooon, c'est pas plus compliqué d'adopter un grand plutôt qu'un bébé ?" sur un air dubitatif, je ne répondrai plus par un long monologue tentant de convaincre mon auditoire sur le bienfait de mon travail. Non, je me contenterai de répondre : "Z'avez vu Esther, bin la réalité c'est pire". Finalement à quoi ça sert de dire le contraire, les gens me croient ils lorsque je tente de leur expliquer ?

(quoi quoi mon post est plus gothique que dans le spirit de nowel ??...)

9 commentaires:

Marianne a dit…

J'ai vu la bande annonce au moins 5 fois hier....no comment. J'avais envie d'en parler sans en faire trop de pub....pppffff çà me dégoute.....pourquoi on ne fait jamais de films où çà se passe bien.... pas assez d'entrées?

PS: la petite est "insérée" en plus....

Bonnes fêtes de fin d'année sans esther.

Marianne

Elizzz a dit…

Pareil, j'ai lu la critique dans Studio il y a 15 jours et j'ai bondi...

Et ce n'est pas la première fois qu'un film exploite un tel sujet...

C'est désolant...

Zébuline a dit…

ben déjà tu as retrouvé ton humour.... noir, je te l'accorde mais c plutot une bonne nouvelle
biz

Virginie a dit…

Bah, laisse tomber, c'est un fim américain de daube. Ceux qui oseront faire la moindre référence à ce film ne mérite même pas une réponse, même bien sentie. Faut pas chercher à convaincre quand la bêtise est AU-DELA de l'imaginable.
Allez, belle fin d'année et plein de bisous à toi et tes loulous.

Moushette a dit…

marianne, j'avais pas vu pr l'insertion !!! lol sans esther ! merci à toi aussi bfdfda !

zeb le ton noir n'est pas pret de me quitter !

virginie, de daube mais sur la bo j'ai vu qu'il avait pécho déjà des nominations à je ne sais quel festival pourri. je laisse tomber ten fais pas.

Anonyme a dit…

je n'ai pas vu le film, juste la bande annonce. Il ne me parait pas etre specialement une diatribe de l'adoption, juste un film d'epouvante de plus. Il y en a eu plein de ce genre, certains porteurs d'un message au second degré, comme le tambour que j'ai adoré, malgre son cote extremement violent, et d'autres plus basiques utilisant les enfants comme source de malediction, qu'ils soient adoptés ou venus d'ailleurs, ou dotés de pouvoirs surnaturels;Ce film là exploite peut etre la part d'inconnu que represente l'adoption d'un enfant grand au passé obscur.Mais les gens heureux n'ont pas d'histoire et une adoption qui se passe bien la majorité, n'attire pas les foules au cinéma.Ne soyez pas destabilisée par ce film, n'y voyez qu'un film à effets d'epouvante et allez en voir d'autres, qui redonnent foi et confiance en nos enfants et notre, leur avenir.

Annelise

Mimi a dit…

Contnete de te revoir sur ton blog. bien ri avec le Punjabi de Noëé, Nini aussi !!!
Les films d'horreurs cela ne me branche pas alors en plus si c'est une méchante adoptée... trop glauque. inintéressant pour moi mais t'as raison que ça plait les histoires d'enfants adoptés qui tournent mal pour les films en tout genre...

Virginie a dit…

J'ai vu la BO. Scénar tellement convenu : on a l'impression d'avoir déjà vu le film !
Si ce film se retrouve dans un festival, c'est le festival qui est merdique. Point barre !!

Mamaucy a dit…

Bonsoir Moushette
je n'interviens quasiment jamais sur ce blog mais je n'ai pu m'empêcher d'y penser en lisant la critique du Monde sur ce film. D'une part, même si le thème est "énervant", je crois qu'il est évident pour tous les amateurs de ce genre de cinéma que c'est de l'exagération par rapport à la réalité, voire des choses qui n'arrivent jamais ; d'une certaine manière, ça relègue justemen t au rang de pur fantasme l'idée que les enfants adoptés grands sont des monstres pour leur gentille famille. Par ailleurs, je vous invite à lire la critique du monde, qui parle de la remise en cause de la famille médiocre par l'enfant de génie qu'est Esther !
http://www.lemonde.fr/cinema/article/2009/12/29/esther-les-inquietantes-dispositions-d-une-petite-fille-modele_1285759_3476.html

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails