mercredi 28 avril 2010

Un nouvel anniversaire à fêter...

Mon ptit gars sur l'adoption, il n'en a jamais fait des tas.

Pendant longtemps, ça l'a saoûlé, vu qu'il avait maîtrisé les bases et que ça ne servait à rien de regarder en arrière. Soit, donc j'avais un peu "lâché l'affaire" avec lui. De toutes façons, l'adoption est un sujet bien présent dans notre famille, notamment par les dossiers qui transitent sur mon bureau bordélique, les morceaux de conversations qu'il capte lorsque je suis au téléphone, les coups de fil des orpheux, mes aller- retours en Inde, notre voyage l'année dernière...

Et puis l'autre soir, il vient me voir avec un bouquin indien sur l'adoption (comme par hasard le seul où l'on voit le dessin de la  mère biologique non "animalière", et en plus en saree). "Mais tu es sûre ?? un livre sur l'adoption ?" Oui oui, c'est sans appel, "et comme ça après on pourra en parler". OK message bien reçu, rdv pris ce soir quand la petite soeur sera au lit !

Le contenu de ses questions et remarques, je ne vous les livre pas, mais ce que je peux vous dire c'est que ses refléxions percutantes m'ont scotché. Côté identité, il se sent beaucoup français, et un peu indien, car il sait maintenant, grâce à son grand copain franco-anglais, que ça peut être chouette d'avoir deux cultures !  Donc ouf, un peu de nuances dans ses propos, mon fils devient moins binaire ! (merci l'bledpaumé mine de rien !!). On parle de sa mère biologique. Je lui dis que sans doute elle doit penser à lui le jour de son anniversaire, le jour de sa naissance, moment qu'ils avaient partagé ensemble.

"Et si on lui fêtait son anniversaire le jour de son anniversaire?" Je suis scotchée, la gorge nouée. Mais on ne connait pas sa date...

"Pas grave Maman, on va lui en inventer une !"

Quelle excellentissime idée, seul un enfant peut avoir une une idée aussi géniale. Quelle façon élégante et classe de lui renvoyer l'ascenceur des pensées...

Ce matin, sûrement suite au visionage du reportage tahitïen d'hier, mon fils m'a proposé une date théorique qu'on va noter dans l'agenda, et il lui a inventé un âge. Un âge qui a 3, 4 ans près doit être le bon ! Il va réfléchir aux façons de le fêter entre nous. Il est content, à l'aise avec son idée, toujours aussi cool et souriant, comme à son habitude, et passe rapidement à ses jeux maintenant que ce point a été réglé. On n'en fait pas des tas, mais on avance... Et il se forge doucement une projection imaginaire de cette dame si précieuse pour nous.

Il grandit mon fiston, il grandit. Et plus il grandit, plus j'ai l'impression de l'aimer...

(les mains, le retour... j'adore ce petit bracelet qu'il ne quitte plus, et qu'il s'était fabriqué avec les perles de sa soeur... very dans le staïleu Mika, si ça c'est pas la classe !! Il y a tant de douceur et de positivité chez mon fiston et une maturité à toutes épreuves...)

10 commentaires:

Carole a dit…

Quand tout se passe dans l'attentive progression et le partage des émotions... C'est touchant et rassurant...
Cadre familial et "dispositif" affectif sans doute parfaitement adéquat et épanouissant et cette personnalité toujours surprenante de l'enfant... C'est très beau...!
Bises!

Carole a dit…

... je voulais dire "on s'en doute" et non "sans doute"... Bref; Ça doit être gratifiant d'avoir su installer tant de confiance entre soi et l'enfant... suite Carole.

Anonyme a dit…

Merci Moushette de nous faire partager ce joli moment, tout en pudeur.
Je reviens à l'instant de notre 2nd entretien psy pour l'agrément.... (c'est un début ...)
Et des témoignages comme celui-ci nous sont précieux pour notre reflexion.
Nathalie (dans l'oise)

Sydney a dit…

Oui, nos enfants sont plus matures qu'on ne le pense sur certains points alors qu'ils ont encore des bébés sur d'autres. Pareil pour Sydnou et Sydnette nos caramels, leur façon simple de parler avec nous de leur adoption et de leur maman de Colombie nous a beaucoup fait murir, nous les parents! Bizzz

Cladam a dit…

Ben moi, soit je m'y prends mal, soit mes enfants s'en moquent comme de leur premier cheveu !!!
J'essaie d'en parler de temps en temps, pour qu'ils sachent que la porte est ouverte, on parle régulièrement de leurs pays de naissance. Mais pour la mère de naissance, RAS !!!
Mon fils, qui a bossé sur la grossesse en CP, n'a pas posé plus de questions que ça ! Et quand j'ai voulu lui en parler, il m'a dit un truc style "allez, va, on passe à autre chose" !!!
Bref, ils ne sont pas intéressés ... pour l'instant !
Et je me demande parfois si c'est "normal" !!

Cladam a dit…

J'ai oublié de dire : elle est chouette sinon, ton histoire avec ton fils ... Très émouvante !

Balotine a dit…

Bravo Moushette ! Tu as vraiment bien su créer et entretenir ce lien de confiance entre ton fils et toi. Ce ne doit pas être évident à "doser" ce sujet de l'adoption : soit on n'en parle pas assez et cela peut devenir un sujet tabou, soit on en parle trop et l'enfant peut se sentir "gavé"...
J'admire !
Et ton fiston est formidable !

Moushette a dit…

merci carole !

nathalie, contente de voir que ca vous fait avancer dans vos reflexions, bonne chance pour l'agrément !

bien dit sydney !

cladam, le mien a fait un virage de 90° quasi du jour au lendemain (en CE1, tu vois tas le temps, le mien etait comme le tien en cp !!).

merci balotine, un juste dosage, tu as bien raison. ouaih il est trotrotro formid' mon fiston (comme sa soeur d'ailleurs waf j'ai les chevilles qui gonflent dans la conv'!)

Cladam a dit…

Moushette, tu me rassures !!
Comme le dit Balotine, on ne sait jamais si on en fait trop ou pas assez ... Pas facile !! Et ces loulous qui nous sont livrés sans mode d'emploi LOL !
J'attends le CE1 alors ;-)
Bisous, et super aussi tes posts de début mai !!

PS : si je te rencontre un jour, je te tutoie et je te fais une vraie bise, non mais LOL

nissa a dit…

Quelle douce idée...

Merci de nous partager ce chemin de vie, si intime...

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails