lundi 26 juillet 2010

L'adoption domestique en Inde, pas pour les pauvres ?

Dans cet article du TOI, la CARA suggère de mettre la barre des revenus minimum d'une famille pour pouvoir adopter à 7000 INR, alors qu'avant elle était à 3500 INR.

 "In view of the rising inflation" qu'ils disent.

En 2009, le salaire moyen d'un indien était d'environ de 3000 INR. Dans la plupart des familles indiennes, la femme n'a pas d'emploi rémunéré.

3 commentaires:

Elizzz a dit…

Comme quoi, c'est de pire en pire pour tout le monde...

Dominique a dit…

Donner priorité à l'adoption nationale... qu'en est il alors dans ces conditions?... on aura tout vu!

Dominique

Anonyme a dit…

Difficile de juger quand on connait, comme moi si mal le pays...

Mais présentée comme cela, c'est un véritable camouflet à l'adoption nationale... et par ricochet à la convention de La Haye... (sensée encouragée l'adoption nationale)

Cela pose aussi la question de ce que l'on souhaite pour ces enfants... Des parents "riches", soit. Mais ne seront ils pas trop happés par leurs obligations professionnelles ? -ou au moins l'un d'eux ?-

nissa

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails