dimanche 14 novembre 2010

Howrah bridge !

6 heures du mat, je suis dehors, j'ai bien fait de prendre ma polaire, il doit faire 20. Peu de taxis dans la rue, mais grâce au portier de l'hotel, je reussis à en arrêter un... Le driver me regarde hébété lorsqu'on lui explique mon étrange course....

6 heures du mat et 5 minutes, mon taxi file. Est ce que ça dort à Calcutta un dimanche matin à une pareille heure ? Non, au bus stand, il y a plein de villageois qui se préparent à rentrer chez eux, les chiffonniers sont déjà à l'oeuvre en tras de trier des tas d'immondices dans la rue, des hommes transportent des balots qui font dix fois le volume de leur corps. Zut. J'ai oublié de prendre la bouteille avec moi. Zut zut et zut.

J'arrive à côté du pont. Il est grand, majestueux, impressionant ! Le Taj Mahal ne m'aurait pas fait plus grand effet la première fois que je l'ai vu ! Mon driver me dépose, je lui baraguouine que je reviens, peine perdue, il ne capte pas un mot d'anglais... Bref, heureusement que le portier de l'hotel l'avait brieffé.
Pour arriver au pont, il faut prendre une passerelle... qui passe au dessus d'un magnfique marché aux fleurs ! Les couleurs explosent aux yeux, les scènes de rue sont hallucinantes, les gens se réveillent en pleine rue, encore engourdis d'une dure nuit à même le trottoir, d'autres dorment encore à même le sol... Enfants, femmes, maris. Des pauvres paysans qui ont quitté la terre de leurs ancêtres pour trouver un peu de travail en ville, histoire de moins crever la dalle... Je file au pont, l'ambiance est surréaliste. Je passe devant un temple, ca prie, les cloches sonnent. Et soudain, le pont, le Gange... Majesteux. Les gens qui se baignent en chantant des prières me prennent aux tripes. Il y a un monde fou qui dort là bas, ils se reveillent difficilement, doucement....

Rapidement, je me sens hapée par les couleurs flashy du marché aux fleurs, je quitte le pont. Ca marchande déjà assez sec, et bien sur je fais mon petit effet avec mon Nikon ! Partout j'entends autour de moi le mot photo, photo, photo, je ne traine pas trop dès que je shoote qq'un. Mais on ne me dit trop rien, j'ai même droit à qqs sourires complices de femmes, flattées de mon intérêt pour elles... L'ambiance et magique, les couleurs sont magnifiques, quel bonheur pour les yeux. Quant au reste, qu'on se le dise, le marché aux fleurs ...... pue, schlingue, daube la mort ! Mais qu'importe, je suis blindée, je m'attarde à prendre en photo une femme, tiens on a craché à 10 cm de mon pied... Je retourne au pont, copine avec deux femmes et leur bébé qui viennent poser...

Aller il est temps de rentrer, je n'ai aucune envie de tremper le moindre doigt de pied dans notre fleuve sacré... C'était un moment fabuleux, hors du temps.




Si vous ne visualisez pas le diaporama sur le blog, cliquez ici !

11 commentaires:

mirtille a dit…

J'en ai eu plein les yeux,merci.

mirtille

sylvette a dit…

Agréable réveil dominical qui grace à ces photos m'ont permis de me transporter hors du temps et de France.Chaque jour, en me levant, je me précipite sur le blog pour vous lire avec interet et cette fois-ci, nous sommes gatés par ces photos qui nous emportent dans la réalité de l'Inde.Un grand merci.

Sylvette

Marianne a dit…

Les écrits nous font voyager mais avec les photos...le pied!!!!
Encore encore!!!!

Les "Pol" a dit…

j'ai bien fait de me précipiter sur ton blog dès l'allumage de l'ordi !! Je voyage, je suis sous le charme !!!
Merci ma belle

olympe a dit…

et donc tu as eu ton avion
merci pour les récit et les photos.

Judi Kloper a dit…

Bonjour Suzanne, o Moushette!
Really, you must click on the Google box to read your blog in English, because it doesn't often make sense. Well, I can figure out most of it, but there are things that are translated pretty humorously. For instance, in one of the entries, it says something about your farts! I laughed my way through some of the translations, knowing that it's not exactly what you were meaning to write.

You wrote about not putting your feet in the Ganges. I love going to the Howrah Bridge. But in Dec 2005, I took some of my kids and my now ex-husband (that trip made me realize how different we really were....) to India, where three of my kids are from (Calcutta), and when we went to the Kali temple, on the banks of the Ganges, I thought my ex was going to leave and catch the next plane back to the USA. It was even worse than anywhere else in Calcutta...and you have to take off your shoes and go barefoot. For me, I didn't care...I embrace these experiences. But for him, it was just one more reason he couldn't stand India, and it was only his first day there (we'd been traveling for two weeks without him). So reading your blog brought those memories back. Anyway, the streets of Calcutta are really something, aren't they? Much more than Mumbai and Delhi...the mass of humanity that lives (and dies) on the streets and the river bank is overwhelming. And you know, for all the poverty and dirt, I found that the people here were the friendliest, and the kids so resilient. I love Calcutta! I hope you had a good time there. What orphanage do you work with there?

Bon Voyage!
Judi

Sylvie la Grande Bretonne a dit…

su-per-be !!!
je me regale de tes posts sur ton voyage, vraiment magnifique !!

plein de bises
Sylvie

Anne a dit…

superbes photos qui me rappellent d'autres petits matins magiques à Varanasi...je te souhaite encore pleins de moments comme ça pendant ce voyage!

Moushette a dit…

Judi, I can imagine that going to a Calcutta temple barefoot on his first day in Indai can be a shock for your ex husband ! And I understand completely your point !! I hardly have any time when I go to Calcutta, and I am really looking to knowing more of the town... Poverty is quite striking, I agree. It is fascinating, but even if these people are smiling after a night on the pavement, I can only feel sorry for them. These people are beautiful and fascinating for us, but I'd rather they would become the boring middle class owning a bike and a flat...

thanx a tout le monde pr les merci !

olympe, oui, I am in mizo land, c magiiique....

Christelle a dit…

Merci, merci, merci, tout simplement.
Christelle

Dominique a dit…

Magnifiques photos, écrits touchants et vivants : on est là-bas avec toi... merci pour ce partage qui nous transporte en Inde.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails