vendredi 19 novembre 2010

Le pompon

Ce matin au petit dej', j'ai bien senti que je ne pouvais rien avaler. Alors je me commande un coca lite, le seul truc que je sens qui pourrait encore passer. Peine perdue, 30 minutes plus tard il repart dans le cuvette de wc de ma chambre.

Qu'importe, pas le temps de réfléchir, il faut partir, car une crise doit être débloquée dans un orpheu. On arrive, crise déboquée, et ... et ... re-gerbe ! Je termine sur le lit de la guest house de l'orpheu (tiens y a une guest house, alors qu'on m'avait dit le contraire !!!), errintée, en sueur, prises de spasmes réguliers. La veille j'avais assez mal à la gorge, la maladie semble s'être déplacée vers mon estomac et mes intestins. Je m'endors rapidement, et arrive la directrice.... Zut, j'essaye de faire acte de présence, peine perdue, je suis pitoyable... Kathleen assure à coté, heureusement....

Je quitte l'orphelinat pour un autre, mais prise de spasmes violents dans le taxi, j'annule à contre coeur ce rdv. Tant pis, Kathleen ira à ma place plus tard, mais quelle déception... Je me réjouissais de revoir le responsable de l'orphelinat très sympa, et surtout cette petite fille qui sera bientôt une petite française !

J'arrive à l'hotel, je n'arrive même plus à porter mon sac a dos, évite de gerber dans l'ascenceur cachée derrière un mouchoir et retrouve avec alegresse la cuvette des wc pour me vider d'un mélange de bile et de glaire. Je m'écroule dans le lit, je suis vidée, c'est le cas de le dire, je n'ai meme pas le courage de me lever pour allummer le ventilo, et je m'endors lourdement, toute l'après-midi.

Réveil difficile à plusieurs reprise, qqs coups de fil pour anticiper la suite, j'arrive à peine à réfléchir ou parler.

Oui je le sais, j'ai trop tiré la corde du string pdt ce voyage. Mais tout allait si bien, et je n'avais pas l'impression d'être si fatiguée que ca ! La preuve que oui, et comme par hasard, les symptomes se sont développées vers la fin du voyage après le rdv à la CARA, lorsque la pression baisse....

Seule dans mon lit je déprime un peu, alors que mes trois familles et leur accompagnatrice doivent passer une bonne soirée à table en bas au resto... Leur bonding se fait doucement mais surement, et je ne peux même pas en etre témoin. J'aimerais bien aussi les faire parler de leur ressenti, mais non rien, je dois me contenter des infos que Kathleen leur donne, quelle frustration ! Mais rien que de me mettre en position verticale dans le lit me donne la gerbe. Au bout de 3 heures je reussis à me lever pr allumer le ventilo... Alors je m'évade avec mon imagination fertile d'ex petite fille unique qui n'avait que ça comme moyen pour combler la solitude... Je rêve, je refais ce voyage parfait sur bien des points, et je me projette dans mes projets futurs où tout est aussi merveilleux que dans le pays de Candy....
Ce soir je me sens un peu mieux, j'ai des envies de fresh lime soda sweet (eau gazeuse, jus de citron vert et sucre de canne). je vais peut etre meme tenter de boire une gorgée d'eau avec un cachet de motilium avant ca pour voir si ca reste dedans... Périmé depuis 2008 le motilium, zut, je n'avais pas vérifié sa date avant de partir... Faut dire que j'utilise rarement mes médocs en Inde car je ne suis jamais très malade, menfin là c'est le pompon.

Et si demain j'allais mieux ? SI ce n'était qu'une simple sale intox' alimentaire, genre bouffe d'avion dégueu ? Il me reste mon rdv à l'orpheu, des shoppings pour les enfants que je leur avais promis... Et j'ai pas intérêt à revenir en France malade, car les rentrées sont tout le temps rock&roll. Et pire de tout, je ne pourrai pas les embrasser à mon retour. Zut, quelle pouasse, quel dommage de finir ainsi...

11 commentaires:

mirtille a dit…

J'espère que ça ira mieux pour toi....merci de donner ainsi de ta personne...

mirtille

Kakrine a dit…

Oh la la ! Quelle poisse ! Soignes toi bien et bon courage! Après un cocktail au motilium, qui est surement toujours efficace, une bonne nuit réparatrice et hop! On saute dans ses converses et c'est reparti!!
Biz!!
Kakrine

sylvette a dit…

Désolée qu'un problème de santé vienne gacher ce merveilleux séjour en Inde et tout ce qu'il peut vous apporter.Peut-etre qu'avec un peu de chance, le shopping pour les enfants pourra se faire, ils doivent etre impatients de découvrir ce que contiennent vos valises, surtout aprés cette longue absence.
Un prompt rétablissement pour que ce séjour se termine comme il avait commencé.

Sylvette

les Alsaciens a dit…

La descente du paradis aux enfers a été rude à ce que je lis!! Bises et bon rétablissement!!

Anonyme a dit…

Courage Moushette, demain tu devrais aller deja mieux. Bon retablissement.
Tu nous as fait vivre un beau voyage a travers ton blog, merci.

Nenette

Christelle a dit…

Bon et rapide rétablissement !
Christelle

Balotine a dit…

Pauvre Moushette ! Et si c'était une gastro psychologique, contre-coup de tant d'émotions ?
Merci en tout cas de nous les avoir fait vivre !
A bientôt au marché de la... GASTRONOMIE ! (Non, ne pars pas vers les toilettes, reviens !)

Marianne a dit…

Soignes toi bien (un Motilium périmé vaut mieux que rien du tout)

J'allais dire comme Balotine....nous ne sommes jamais malade par hasard.

Dominique a dit…

Tout à fait d'accord avec Balotine et Marianne... j'espère en tout cas que tout est rentré dans l'ordre et que tu vas pouvoir profiter de tes achats et des derniers instants en Inde.

agnès a dit…

J'espère que la forme est meilleure et que vos enfants auront plein de trésors à découvrir dans les valises...
Bon retour (il fait beau aujourd'hui à Paris).
Agnès

les Alsaciens a dit…

Comment vas-tu??

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails