dimanche 30 janvier 2011

Ptit CR de la teuteuf à Mister JVM, à la sauce Moushette avec une pointe de wasabi....

Aller, puisque je suis là à buller devant ma cheminée en mode digestion de brunch et en mode decompression obligatoire pour cause de d'événements persos m'obligeant à criser, insomnier et me prendre la teteuàdonf  ces temps ci, je m'en vais faire un CR à ma sauce Moushette mélangée à une cuillère de moutarde qui arrache, de la teuteuf à Dijon du JVM.

J'étais bien contente d'y être, pasque figurez vous quand même, que j'ai failli ne pas y aller. Suite à un trop plein de stress des ces derniers jours, une nuit blanche samedi dernier ponctuée de crises d'angoisses mémorables, j'avais envoyée un mail dimanche matin à m'a présidente m'excusant de filer à l'anglaise et de la planter au dernier moment. Mais bon, ma vie n'étant pas un long fleuve tranquille, les choses ont pu retrouver leur cours, et j'ai rassemblé les qqs neurones de bon sens qui me restaient en disant qu'un break au pays de la moutarde me ferait pas trop de mal, et tant pis s'y j'y allais dans un état ramassable à la petite cuillère, c'est toujours mieux que rien...

Bon aller passons au vif du sujet. Dijjjjjon. Prononcez le à la Moushette, càd avec la "jota" espagnole ; tout de suite ça rend l'excursion plus exotique !!! On est donc parties partie pour ces folles aventures Dijjjjonaises à deux avec Therese, ma pdte EDE. J'étais ravie d'avoir ENFIN ma pdte pour moi toute seule. Car figurez vous que malgré nos longues années de travail en commun, nos dizaines de mails par jour, coups de fils quotidiens à toutes heures du jour et de la nuit, nous n'avions jamais pris le temps de discuter de nous, de nos vies, de nos familles etc. Bref, c'était l'occasion rêvée de pouvoir enfin souffler et causer, bien sûr aussi parler de notre travail EdE mais avec plus d'aisance et de recul, et surtout prendre le temps, décompresser, délirer un peu, oublier le quotidien...

Jeudi soir nous sommes donc arrivées à Dijjjjon en pleine forme, et sitôt les valises déposées dans nos chambres (et checké nos emails non mais faut pas dec'), nous sommes parties decouvrir Dijjjon by nite à pied ! Bin Dijon c'est joli (malgré le vent glacial !), y  a un H&M, un magasin Maille en city center où il parait qu'ils te vendent de la moutarde pression, plein de belles et vieilles bâtisses et églises, des magnifiques magasins de déco design, des p'tites rues pietonnes qui donnent envie de s'y perdre, pas mal de gens à vélo et plein d'étudiants dans la rue qui ne se promenaient pas que pour terminer de réviser leurs partielles...

Nous avons atterri avec Thérese dans un restau qui avait l'air sympa. Cadre style brasserie, ptite salade concoillote (pensées à Slgb !), mais observation (trop !) rapprochée d'autoctones (quinquas célibataires délurées et vulgaires chantant debout sur du ramazotti et se déhanchant en mini jupe paillettes à la table d'a coté...). Bref, on ne s'entendait pas dans ce resto tant les meufs beuglaient à la table d'à côté, donc sitot la concoillote avalée à la paille pour aller plus vite, nous avons rapidement fui le restau en faisant nos parisiennes aigries maudissant les rovinciales paillardes, oubliant le plan de la ville de Dijjjon sur notre table !!!! Comme aucune de nous n'avait le courage de retourner dans la cage aux folles, nous nous sommes fiées à nos sens de l'orientation légendaires pour retrouver notre chemin jusqu'à l'hôtel... et avons donc fait le le tour de la ville pendant plus d'une heure pour retrouver notre hôtel qui n'était pourtant  qu'à 5 minutes du resto... Qui eut cru qu'une visite de Dijjjon eut un effet raffermmisant sur les fesses ??!!! Bien évidemment nous sommes passées par des quartiers craignos de la ville que nous avons donc  bêtement renommé les zones tribales de Dijjjon.... (bin ouaih quoi, tas pas besoin d'aller dans le fond de l'orrissa pour avoir des sensations fortes !)

Quoi quoi, vous vous en foutez de tout ce que je vous raconte ? Je vous jure, c'était drole ! Bon ok, j'arrête de vous faire perdre votre temps.

Bref une fois de retour à l'hotel, après une passionnante nuit d'insomnie pour ma part, me voilà donc fraîche comme un poisson fossilifiée de l'ère néanderthale  (et qui en plus souffrait d'une gastro carabinée), tout à fait disposée à écouter de façon passive (à côté du poële et une boite d'allumettes à la main, au cas ou les paupières souhaiteraient se mettre en RTT) les conférenciers de la teuteuf à JVM.

On arrive presqu'en retard dans la salle, on repère le coin tranquille pour s'installer dans la salle (si possible pas dans le champ de vision de la caméra !). La conf démarre, les intervenants défilent. J'ai un gros problème, Thérèse me balance des vannes, et moi je pars en crises de fous rire. Zut, on va se faire virer ! Et en plus ca risque de passer à la téloche !

Mais les choses se calment dès que commence la présentation de Julien, marié, médecin, bloggueur et adopté de Corée ! Il nous fait une présentation très intéressante sur l'histoire de l'adoption, et nous résume la thèse qu'il avait fait sur le sujet à base des observations qu'il avait récolté sur des petits patients de la consult' de JVM. Sans rentrer dans tout le détail, j'ai bcp apprécié son approche synthétique, j'ai appris pas mal de choses intéressantes, et en plus le présentateur était fort sympathique et agréable à écouter ! Bravo à Julien pour cette belle présentation, je sais à quel point ce genre d'exercice n'est pas toujours facile...

Après une pause café, ce fut l'heure du débat sur les COCA. Sur la scène à mouiller la chemise, il y avait la représentante du SAI sur le sujet, Bernardo alias Mister Adopcion Columbia, une adoptée coréenne adulte, le doyen de l'hosto de Dijon. Débat agréable est équilibré, pas vraiment un débat puisque tout le monde était globalement du même avis, menfin c'était sympa. Cela dit je trouve qu'il y a d'autres sujets sur l'adoption sur lesquels les débats auraient pu être plus passionnés et plus en rapport avec l'essence même de l'adoption, menfin bon, n'oublions pas que vendredi c'était tout de meme la saint JVM !

Puis arrive la pause du midi. Moi je m'imaginais déjà en train de filer à l'anglaise pr faire le plein de moutarde et de pains d'épices, ou bien faire une étude approfondie sur les rayons du H&M local, quand soudain je sentis l'ombre de Dark Vador planer sur moi. Je relève la tête et que vois-je.......

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !

C'était JVM lui même, zeu star of zeu day ! Et vlati pas autre chose, il était en 3D !

Non pasque moi, fine stratège, et hyper planquée dans le genre grosse timide, j"avais pris comme tactique d'aller à sa rencontre seulement dans l'aprem quand il aurait été moins accaparé par ses obligations et invités (vous savez comme pour des mariés à leur propre mariage, ils déconnent bien mieux en fin d'après-midi !). Du coup, prise par surprise par sa vene impromptue, j'ai bien du prendre deux secondes pour la décision de l'attitude à adopter : soit celle de la sauvage qui cherche pelle dans sac à main pour creuser tunnel pour arriver direct jusqu'au fond de son lit dans sonbledpaumé, ou bien faire son aimable et serrer la main tendue en disant avec une pointe d'ironie "Mooooosieur de Moooooonléon boooonjoooouurrrr".

Bref revenons à JVM. Car oui je le sais, vous êtes des milliards à vous demander "Mais comment ksacé passé la première fois où JVM a rencontré Moushette et à comment kil est le JVM pour de vrai ?""  Alors allez, ok, je vais vous raconter humblement cette toutetoutepremièrefois, par pure conscience professionnelle de bloggueuse du nimportequoi....

 Le JVM il est comment physiquement ? Bin JVM il est grand, hyper grand même ! Normal, j'avais l'habitude de son avatar sur facebook doit faire 50 mm sur mon ordi, alors forcément le voir debout et grand, ça m'a surprise ! Pour le reste, je vous rassure, il est tout aussi sympatoche (sauf quand il parle de rugby à des femmes qui n'en ont rien à fouetter..) que dans sa vie virtuelle ! La preuve de sa sympatocherie, c'est qu'il venait nous voir pour nous inviter non pas à danser un slow, ma pdte et moi, à venir déjeuner au resto avec toutes les autres huiles de la conf' (dont Mister Monchau) ! Steu classe, et steu gentillesse ce JVM, on était ravies d'avoir un repas à l'oeil ! (mais exit mes fantasmes de moutardes et pains d'épice, on peut pas tout avoir dans la vie...). Bref, nous nous mettons en route à pied avec toutes les autres huiles (en procession avec jvm devant, comme à un mariage moi je vous le dis !). Entre temps je fais la rencontre de Julien que je félicite sur sa présentation. Et vu qu'on avait fait connaissance depuis peu de temps virtuellement, les conversations et délires sont vite partis de bon train !

Arrivée au resto, JVM me présente à un autre grand copain virtuel que je rêvais de rencontrer pour de vrai : Bernardo (Bernard Tomianka; ex APAEC et donc grand spécialiste de l'adoption en Colombie) ! Immédiatement les conversations démarrèrent de bon train et nous nous somme attablés rapidement. J'étais hyper bien entourée : ma pdte à ma gauche, Julien en face, Bernardo à ma droite et tout autour d'autres adoptés adultes, une EFA d'labas etc. Et gros gros avantage de notre table (par rapport à celle de JVM), c'est que nous n'y avions pas d'ambassadeur, donc l'ambiance était plutôt grands délires et n'importe quoi ! (limite lancé de boulettes de mie de pain). La preuve, ma présidente a tentée de me chourrer la chamallow offert avec mon café, et Bernardo a du offrir le sien à Thérèse histoire de tenter de calmer une ambiance échaudée, alors que Julien y allait de son commentaire et de sa crise de fou rire... Bon ce qui est sûr c'est que ce n'est pas à notre table que nous avons trouvé les réponses aux grandes questions métaphysiques tournant autour de l'adoption...

Bref, après ces bons mots et bons mets, nous sommes retournées nous calmer dans les rues toujours aussi froides de Dijjjjon pour écouter les dernières conférences. Je retiendrai surtout celle sur les troubles de l'attachement, dont un des slides  reprenait les thémes "solo-sumo-velcro " qui me sont chers. Le thème de l'attachement y a été très intelligement abordé, ce qui est appréciable car ce thème est souvent peu connu, peu nuancé et surtout utilisé à toutes les sauces, surtout mauvaises.   Et il y a eu aussi et bien sûr le très attendu discours de Mister Monchau, toujours aussi brillant et intéressant. Aucun scoop pour moi dans ses propos, mais sa synthèse de l'hhistorique du SAI et des chiffres de l'adoption étaient intéressants. Quant à JVM, il a parlé des COCA, de sa carrière et de sa vie de doc, et comble du culot,  a conclu son discours en proposant de devenir d'ici une dizaine d'années le prochain ambassadeur de l'adoption !!!!

Pour la cloture de la journée, nous avons eu le droit à un énorme buffet de plein de choses appétissantes pour ceux qui n'ont pas la gastro ou ne sont rongés par le stress (par contre Thérèse et moi avons grandement profité des brochettes de fruits et chamallows à faire tremper dans une fontaine de chocolat !!)... On a pu aussi voir la famille JVM au grand complet, quelle belle famille, bien plus beaux en vrai que sur papier glacé !

Bref voilà, j'ai passé une très bonne journée, j'ai pu réfléchir à mon travail de bénévole avec un pas de recul, comparer mon expérience avec celles d'autres, et j'ai plein de nouveaux copains plusvirtuelsetdevenusréels et pu constater que JVM n'est pas un carré qui fait 50 x 50 mm ! Mais j'étais un peu déçue par le peu de participants "pros" hors bourgogne genre OAA, EFA etc. (ca manquait de badges pour les invités d'ailleurs !), sans doute aussi à cause de la formation EFA qui a eu lieu plus tot dans la semaine à Paris ? Mais mon bilan de la journée reste très postif !

Un grand bravo à JVM et à sa bande de djeuns pour l'organisation de cette journée. Et un grand merci à JVM pour toutes ces gentillesses et attentions. Je souhaite qu'il y a ait plein d'autres journées comme celle ci, puisque cette troupe de joyeux lurons semble vouloir en organiser d'autres dans l'avenir !

37 commentaires:

Jean-Vital de Monléon a dit…

Merci Madame, cette description de la saint JVM... est très gentille et pleine d'humour, je ne dirai rien sur la description du JVM, lui-même mais z'avez du pot que j'ai un blog sérieux, moi pcq sinon la description de la petite Moushette ça aurait "donné" (la seule chose amusante que je dirai, c'est que moi aussi je vous pensai toute petite).... on est donc grands et .... on pensait parler à des nains


Non le seul truc, dans votre description que je me permets d ecritiquer, c'est que si Aubeline n'a pas cité Chicoine, c'est qu'elle n'avait pas à le citer ! En terme d'attachement, je dois vous dire que c'est elle et personne d'autres que je suis heureux de faire parler à mon diplôme, elle que j'invite dans la session adoption du grand congrès national de pédiatrie, etc, etc
Sur ce sujet, comme sur d'autres, il ya ceux qui connaissent qui bossent, qui cherchent à coller à la réalité et ceux qui utilisent les phénomènes à d'autres fins.... on l'a aussi un peu vu pour Haïti, non ?

Heureux de vous avoir connu pour de vrai, et merci de ce CR.....

Je ne sais pas si je dois vous remercier d'avoir dénoncé le passage de ma familel sur papier glacé ;-)

Julien Pierron a dit…

Merci Moushette pour ce mot super chouette (La chouette de Dijon ça te dit qqch j'espère (poser sa main gauche dessus, faites un vœu et éventuellement...mais ça ne marche pas à tous le coups...)? Pasque avoir marché des heures dans Dijon et ses quartiers "chauds" - HiHiHiHiHiHiHiHouHouHouHaHaHa... (repeat Ad lib.) ...M'enfin...Sous la protection de Ste Thérèse, il ne pouvait rien t'arriver...-, je demande quand même à voir le circuit que vous avez effectué...
Je note que tu n'as pas été impressionné par ma taille et c'est fort aise : et encore, j'avais mis 15 cm de talonnettes...
Quoi qu'il en soit, je suis véritablement très heureux de te connaître en vrai et de garder le lien sur la Blogosphère.


Ensemble contre les imbéciles (Adoptifs et adoptés).
[Nan mais des fois sans déc...On va pas se laisser faire...]

Moushette a dit…

et mossieur le pas nain, meme pas cap de faire une description de la moushette ici !

@julien : arrete avec tes talonnettes, sinon prochaine fois tu devra faire ds claquettes pdt ta présentation !

Julien Pierron a dit…

P.S. : compte tenu du fait que nous étions au moins 2 Adoptés coréens avec mon ami Chang (bien dans sa tête également), tu aurais pu préciser "...avec une pointe de Kimchi"...C'est vexant quand même...
(Les coréens des zones tribales ne te disent pas merci...)

Moushette a dit…

ouaih bin moi la nourriture coreene, je connais pas alors bon, on fait comme on peut en terme de moutarde !!!

Virginie, maman d'Anaïs a dit…

Et ben moi je connais le Kimchi...!! Je suis mieux renseignée que la Moushette !!!
Merci pour ce compte-rendu, Moushette, qui me permet de te faire remarquer que tu as une chance folle de vivre des aventures aussi passionnantes. Enfin en tout cas cela donne sans aucun doute des regrets à ceux qui n'ont pu être avec vous....
Bises
Virginie, maman d'Anaïs

Jean-Vital de Monléon a dit…

Non je ne suis pas chiche de vous décrire ici, après on va m'accuser de tous les mots et de tous les maux, par contre, j'en parle sur mon petit blog : http://virilmaiscorrect.blogspot.com/2011/01/invictus.html

Bernardo a dit…

Moi, je peux décrire Moushette mais j'ai compris à Dijón (de Vino y Mostaza), grâce à Chang Delaunay, que toute information se monnaye.
Vous m'envoyez un chèque subséquent et je vous décris la Moushette. Veuillez préciser les caractéristiques demandées.

Brigitte & lilou a dit…

trop de chance t'as eu trop de chance... moi vendredi j'étais coincée en Champagne pour un séminaire boulot grrrrr... j'espère pouvoir lire un compte-rendu des interventions...
j'aurais du de te donner l'adresse du resto d'un de mes auteurs DZ....
brigitte
Ps comme ça il est grand JVM ?????????

Moushette a dit…

@jvm, pfff n'importe quoi pr qu'on aille sur vot' blog rugbaïe hein ! quant à votre symétrie, vous en pensez quoi ?

@bernardo : très tres drole !!! (sauf que vous risquez d'etre limité pr certaines caractéristiques hahahaha savez pas tout !!)

(ca yé ce blog dégénere...)

Jean-Vital de Monléon a dit…

Je suis symétrique, mon nez est épaté des deux côtés, mes oreilles décollées pareils et mes dents cassés de la même façon !

Non mais !

De toute façon tout le monde peut me voir sur la photo "famille royale" de la Vie (où il y a l'interview de ma petite femme) où on fait comme le photographe il a dit :"Monsieur regarde Madame, qui regarde son petit, qui regarde le photographe, les deux filles se regardent" et finalement à part number three tout le monde a les yeux fermés !

Mamaucy a dit…

C'est quand la prochaine session ? on peut s'inscriremême si on n'est pas une star de la b logosphère de l'adoption, qu'on n'a pas de présidente chaperon (quoique je puisse me débrouiller avec celle de Coeur A) ? ça a l'air super, l'ambiance dijjjjonaise, même sans épices ni moutarde ni virée H&M.

Bravo pour cette manifestation semble t il réussie sur tous les plans, et bravo Moushette pour cet excellent récit hilarant à souhait.

A bientôt
Maya

Moushette a dit…

@jvm le symétrique : oui c un peu compliqué comme concept pr une photo... mais si je me souviens bien celui qui m'avait pris pr mon article dans la vie etait aussi bien tordu (et il a forcément choisi la seule photo ou je faisais la gueule pr illuster l'article...). je vais tenter de le retrouver tiens, pour boucler la boucle DES !

Marianne a dit…

Merci pour ce CR, du "live", du vrai, du vécu !
On aurait pas fait mieux.
Noté pour les badges, on transmettra l'info aux prochains pour la deuxième édition de la JER.
Merci d'être venue, merci d'être restée.

Marianne (chef de file des joyeux lurons du symétrique JVM)

Sylvie la Grande Bretonne a dit…

ah ben moi aussi, j'aimerais bien savoir ou tu etais logée, et ou vous vous etes baladees la nuit pendant je ne sais combien de temps !!!??

je ne sais plus si je t'ai dit, mais j'ai fait mes etudes a Dijon ? je t'aurais baladé, moi ! :o)
la prochaine fois, vrai de vrai, on s'organise mieux que ca !! :o))

et alors ? la cocoille ??? c'etait comment ?? :o)))

des bisous
Sylvie

Anne a dit…

bien rit de tout ça...sympa de joindre l'utile à l'agréable (ou plutôt l'inverse)!

Moushette a dit…

@Marianne : et surtout merci pour votre bon travail et votre sens de l'accueil. Nul doute que la bourgogne a un excellent sens de l'hospitalité ! Bernardo m'a confié tous les soucis que vous aviez eu, félicitations, car rien ne s'est vu ! oui ca manquait de badges car par ex, on cherchait d'autres représentants d'oaa qui étaient la, mais on ne les a jamais trouvés.

@sylvie : next time alors ! la cocoille, j'adore (pas la premiere fois que j'en mangeais) ! j'en profite quand j'ai pas mon namoureux dans les parages !!

@anne : oui on se demande dans quel sens on doit prendre la chose !

Carole a dit…

Le Post & les commentaires sont très drôles et comme le souligne Anne, tout ça autour d'un travail concret et tellement important... Merci pour les liens au passage.

Carole

z e n c h a dit…

Moushette a écrit : "Je retiendrai surtout celle sur les troubles de l'attachement, dont un des slides reprenait les thémes "solo-sumo-velcro " qui me sont chers. Le thème de l'attachement y a été très intelligement abordé, ce qui est appréciable car ce thème est souvent peu connu, peu nuancé et surtout utilisé à toutes les sauces, surtout mauvaises.

Je vous apporte ici le témoignage d'une maman de deux enfants adoptés, officiellement adultes depuis quelques années.
Les troubles de l’attachement : « enfant velcro », « enfant sumo », « enfant solo » : quel devenir à l’âge adulte ?
Sur Psytoyens asbl

mirtille a dit…

La La La La Zench ! attention de ne pas mettre tout les maux sur l'adoption.Je croise souvent des enfants NON adoptés qui ont vécu une séparation et comme par hasard les symptômes sont exactement les mêmes (rejets, pot de colle, stress, colères, alcoolémie, drogues,hospitalisations, insultes, scarifications, tentatives de suicide,suicide.....)

Alors devons nous ne pas adopter au risque que l'enfant est des soucis ou devons nous "jeter" notre enfant bio qui à vécu une séparation ????

Hé ben,ils ont pas fini d'en vivres des abandons ces enfants.

Que nous soyons mamans adoptives ou bios, nous savons qu'élever un enfant n'est pas toujours évident encore plus quand il démarre avec un vécu de séparation,nous ne sommes pas encore complètement idiots.

Mirtille

Zébuline a dit…

ben moi j'ai bien rigolé de ta promenade à DiJJJon!

Julien Pierron a dit…

G pas de video de Moushette à Dijon...
Mais voici en lien le reportage fait par France 3 Bourgogne avec Marianne (la maîtresse de cérémonie de la JER) et mon ami des zones tribales Chang (adopté coréen bien dans sa tête...Si si, c'est possible!):

http://bourgogne.france3.fr/info/dijon--adoptants-et-adoptes-face-a-face-67103325.html

[ça le fait...Y passent très bien à l'écran !]

Moushette a dit…

@zench : témoignage intéressant, mais je me garderai d'en faire une généralité !

@zeb : tant mieux, c'était un peu le but ;-) !

@julien : tres sympa cette video !

Julien Pierron a dit…

@Zench :
Merci pour ton témoignage en lien.
Nous sommes d'accord sur une chose : les troubles de l'attachement existent, et c'est une chose terrible effectivement... D'où l'intérêt d'orienter ces personnes au bon moment et surtout vers les bons spécialistes : je pense surtout à Mme Aubeline Vinay, psychologue spécialiste des troubles de l'attachement justement ; je suis sûr que vous pourriez inclure ses écrits dans l'impressionnante connaissance bibliographique que vous possédez déjà sur le sujet. (Et c'est un compliment
Mais je rebondis sur ce qu'a très bien dit Mirtille : CE N'EST PAS SPECIFIQUE AUX SEULS ENFANTS ADOPTES !!!

Ma proposition, Zench, est très simple : et si vous essayez d'aborder l'adoption sous tous ses angles : les aspects négatifs ou à risque, certes (mais qui se posent indépendamment du type de filiation) mais également les aspects positifs, car il y en a aussi, non ?

Et je suis sûr que votre connaissance de l'adoption en serait grandie, en ne voyant pas que le verre vide, ne fusse-t-il pas complètement plein...

z e n c h a dit…

Moushette a dit "témoignage intéressant, mais je me garderai d'en faire une généralité !"

Certes, il ne faut pas généraliser, c'est un témoignage très lourd.

Mais, je vous invite quand même à écouter les parents PETALES de France, de Belgique et du Québec sur leurs enfants "velcro, sumo, solo"

Julien Pierron a dit…

Merci Zench, de ne pas généraliser.

(ça me fait plaisir que vous l'ayez dit)

Moushette a dit…

@julien : on est d'acc' !

@zench : oui petales, je connais, pr avoir bcp lu leurs témoignages il y a qqs années. Ils restent dans mon esprit, mais comme nous le disons tous, il est important de ne pas généraliser, dans un sens ou dans l'autre. je cotoie bcp plsu de témoignages "non pétales", mais je n'oublie pas pour autant ceux de ces parents et enfants dans la détresse.

Coraline a dit…

Bonsoir Moushette !

En sautant de blogs en blogs je découvre le votre ! J'adore votre ton ! Très divertissant et au delà de ça très intéressant pour moi petite débutante dans le monde de l'adoption.

Bonne soirée à vous et encore merci de m'avoir fait rire =D

Coraline

Loulihan a dit…

Mais où étais-tu Moushette ? J'ai eu la grande joie, comme toi, de rencontrer JVM, mais pas toi ? Alors que je vous lis(JVM et toi et bien d'autres) avec grand plaisir... Quel dommage de ne pas avoir eu de badge (avec nos speudos bien sûr...) mais je pense que je me serais, comme toi, faite toute petite. Un vrai plaisir cette journée de vendredi à Dijon. Comme d'hab. qu'est-ce qu'on en apprend. Au plaisir de continuer à te lire.

Nadine, célibataire en cours d'agrément et qui devient une vraie passionnée de l'adoption...

Moushette a dit…

@coraline : merci et ravie de vous avoir fait rire ! A bientot je l'espere !

@loulihan : bin si j'étais là, planquée derrière ma pdte qui m'épaule bien en ce moment ! bon ok, je ne faisais pas coucou d'un autorickshaw sur ma photo de profil ! Finalement mon metissage passe assez incognito dans la foule des "blancs" !

Anonyme a dit…

Bonjour, pour information, la vidéo de la journée est consultable ici : http://goo.gl/Bjxrc

mirtille a dit…

Merci Anonyme, j'allais mettre également le lien de cette super journée E.Rousseau

Mirtille

Hélène a dit…

Bon, allez, tous à Dijon !!!! ça donne envie ... personnellement, je ne savais pas que c'était "ouvert" ...
Hélène qui a aussi rencontré JVM (mais qui dira pas où pasque ça fait celle qui se la joue :o))

Anonyme a dit…

Bonjour, perso j'ai surtout apprécié l'intervention du président du conseil général; enfin quelqu'un qui osait aborder les questions qui fâchent \o/

Stéphane a dit…

Zench, je trouve que vous êtes de plus en plus extrême, voir extrémiste.

Je ne changerais pas d'avis sur "terre des hommes". J'ai fait une analyse froide et sans concession de cet ONG, entre autre ... et l'analyse géopolitique fait partit de mon ancien métier.

Le trouble de l'attachement n'est pas une spécificité de l'adoption, il y en a aussi.

Je parle en temps que professionnel, non pas de la santé, mais en tant que gardien d'immeubles en Zone Urbaine Sensible et de ce fait, j'ai une formation juridique, judiciaire, social, et psychologique et je suis témoin direct, voir "privilégié", des errements de notre société dans ce qu'elle peut faire de plus moche.
Et malgré ça, je ne perd pas espoir, et malgré ça je continue à lutter pour qu'une partie de la population cesse d’être exclue, et malgré ça, je sais que chaque cas est un cas nouveau.
Parfois j'emploie des méthodes qui sont peut orthodoxe et qui ne figurerons jamais dans les livres car choquante pour les institutions officiel et je ne pratique pas la langue de bois ... je dis les choses tel qu'elle sont, je le met par écrit.
Parfois aussi, je peut être extrême, je me souvient que vous m'aviez conseiller de me "faire soigner" alors que vous n'aviez pas compris que j'avais besoin d'extériorisé ma pensée, mais je ne regrette aucun de mes écrits, je persiste et signe.

Les errements de "l'élevage" d'enfants bio que je voie au quotidien ne m'ont pas poussé vers l'adoption. La "haine" que j'éprouve envers certains est beaucoup plus anciennes que ça, car je connais ces ou plutôt "cette" personne depuis des années et le mal qu'elle à fait.

Je vous l'ait déjà dit, je ne me prend pas pour Dieu, car Dieu pardonne et pas moi (et y faut que j’arrête de piquer les répliques de rambo).

Je travaille dans un milieu très violent (physique et moral) et sans concessions, mais malgré ça, je ne fait pas de généralité, mais malgré ça j'arrive a avoir un équilibre ... fragile, parfois "border line".

Mais je sais ... je me souvient que je suis humain avant tout !

Et j'ai un cerveau qui, je crois, fonctionne bien ... et je suis métisse (moitié Breton, moitié Normand juste pour vous dire à quel point je peut être tenace).

L'adoption ... pour moi il était évident qu'il y avait des pour et des contres, mais à aucun moment je n'ai pensé que je pouvais rencontrer des Ordures travaillant sous le couvert de l'humanitaire, encore un peu naïf le garçon non ?

Il y à un combat à mener, OK, pas de problème, je vais me battre, mais attention, pour m'attendrir, fraudas me taper dessus.

Désolé moushette de "polluer" un peu le blog, mais je ne travaille pas au pays des bisounours et j'intervient dans des situations qui ne devrais même pas existé, alors oui, une généralité me "gonfle" énEORMément, alors que moi aussi en pratiquant le renoncement, je pourrais appliquer la généralisation ... c'est tellement plus facile !

Moushette a dit…

@anonyme : Et quelles sont ces questions qui fâchent abordées par le Pdt du CG???

@stéphane : bin je ne suis pas d'accord pr ce que vous dites sur zench, j'ai trouvé son témoignage intéressant car je pense qu'il est important de rappeler aussi que certaines familles souffrent, cela contre balance très bien mon article. je trouve qu'il n'y a rien dit d'extrêmiste dans ses propos, d'autant plus qu'il a aussi admis que c'était un cas particulier. Zench a le droit à la parole et afficher son opinion tant que cela reste dans le respect des autres. Par contre lorque vous le traitez d'êtremiste pour ses prises d'opinion, moi je trouve cela peu respectueux ! Cette attaque perso ne fait pas avancer le débat ! Pas de quoi supprimer votre commentaire ou fouetter un chat, mais malgré tout je trouve que vos propos (ici ou chez jvm) sont bien loins de ma net-étiquette, même si certainement nous devons être d'accord sur le fond ! je tenais à vous le dire stéphane, j'ai horreur de faire la morale, mais je n'apprécie pas qu'un de mes commentateurs se fasse allumer d'extremiste pour ses prises de position. On est en démocratie, chacun est libre de penser ce qu'il veut.

et sinon que veut dire "Les errements de "l'élevage" d'enfants bio que je voie au quotidien ne m'ont pas poussé vers l'adoption." ? J'ai du mal à comprendre !

sans rancune stéphane, j'espère vous voir commenter régulièrement sur mon blog ;-) !

Stéphane a dit…

Bon, d'accord, je l'admet, j'ai encore de gros progrès à faire au niveau de la diplomatie et ma colère n'est pas entièrement retombé.

Sincèrement désolé moushette d'avoir eu un language "brute de coffrage" comme on dit, promis juré, je vais essayé d'étre plus tendre, mais pas au point de me prendre pour un poulpe ...

Oui, Zench m'a un peu nénérvé avec "son puy sans fin" de documentation écrite, mais j'ai beaucoup de mal pour certain de ses arguments, et son livresque parfois un peu trop décalé vis à vis de la réalité.
Je dirais que nous sommes dans le cas typique de l'affrontement de la thèorie et de la pratique.

Dans mon intérêt, je crois qu'il faut que j'apprenne le dialogue avec les cigognes par coeur ... ouarf ...

Je ne nie pas les problèmes liés a l'adoption, avec le ciment qui prend ou non, et je défend toujours, envers et contre tous une meilleur préparation des parents car ce sont eux les "oubliés" dans l'histoire.

Au dela de l'adoption, je me bat aussi pour mon pays d'adoption, pour Haïti et là je suis particulièrment intolérant envers les critiques, peut étre que je suis trop fusionnel avec le peuple Haïtien (j'avais projeté de m'établir en Haïti avant et après séisme).

Pour les errements de "l'élevage d'enfants bio, je veut dire que je vois des "gens", je ne peut même pas dire de couple, qui font des enfants juste pour les allocations, au point que parfois je suis obligé de frapper aux portes des parties communes des immeubles pour ne pas troubler une partie de "procréation".

Le fait de ne pouvoir avoir d'enfants avec mon épouse, ont fait que je me suis tourné vers l'adoption, presque par hasard, par connaissance d'amis adopté et aussi le fait que les traitements médicaux sont très lourds, physiquement et moralement et pour répondre aussi à "certaines" réflexions désobligeantes, mais c'est vrais que j'en ai entendue d'autre depuis.

Quoi qu'il en soit, je suis sincèrement désolé de vous avoir contrarié, et d'accord Zench, vous n'étes pas un "éxtrémiste" ... ça y est je sent que je fais des progrès ...

J'ai mieux ???

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails