lundi 7 février 2011

Lorsque des papillons racontent leur histoire....

Zench nous présente sur son blog un roman à base de témoignage de femmes chinoises qui ont du renoncer à leur enfant. Il y a aussi des témoignages de quelques mères adoptives.

Ca m'a l'air vraiment très intéressant, je pense que je vais l'acheter.

Aussi, dans le même esprit, Julien (la chenille si je continue ma métaphore waf waf waf !) nous donne son impression perso sur ces Mesdames Butterfly.....

15 commentaires:

Julien Pierron a dit…

Je vais acheter le livre de Xinran conseillé par Zench.

@Moushette: moi, une chenille ??? (Très drôle et très spirituelle la Moushette Ornythorinque aux origines britannico-auvergnato-scottischo-indienne; n'empêche qu'un jour je serai papillon , alors que l'ornythorinque...Pouf...ça reste un ornythorinque... (Ouhla ça balance...)

Menfin, comme le disait la Bande à Basile :

"Pose les deux pieds en canard
C'est la chenille qui se prépare
En voitur' les voyageurs
La chenill' part toujours à l'heure
Accroch' tes mains à ma taille
Pour pas que la chenill' déraille
Tout ira bien et si tu veux
Prie la chenill' et le bon Dieu."

Aucun lien avec la choucroute, mais ça montre le côté positif de la chenille, Madame Ornythorinque...Nan mais...

Julien Pierron a dit…

[Et pis citer la Bande à Basile, c'est le top de la classe quand même...]

Kakrine a dit…

Hello Moushette! J'ai découvert ce bouquin sur un blog il y a une quinzaine de jours, et j'ai eu le même réflexe: me dire que j'allais l'acheter et le bouquiner... Il est déjà dans mon panier amazon, mais pas encore commandé !
On pourra donc surement en discuter bientôt!
Biz

Moushette a dit…

@julien : ah ouaih trop classe que de citer la bab !!!

moi chuis pas ornito mais plutot papillon (mais pas butterfly !). la preuve ? mon mari est un chasseur de papillons (c vrai en plus), et accessoirement engraisseur de chenilles, alors mefie toi !!!!!

(la ca part en vrille !)

Julien Pierron a dit…

Ok, va pour le papillon...
Si ton cher chasseur de papillon fait de la bonne graisse de chenille, je suis ok pour l'essayer...
(Genre incruste pour un diner chez la Moushette...)

Mais après avoir vu le lien hommage au papillon que tu es, Moushette, je doute que l'invitation tienne encore...

Menfin, je n'ai pas honte de ma Bande à Basile à côté de ce qui suit :

http://www.youtube.com/watch?v=OtDiQgXcKwA

Une belle bande de papillons vainqueurs sur fond de musique de l'inégalable Cindy Sanders...

(C de + en + de la grande culture dis donc)

Moushette a dit…

@julien : Cindy Sanders ???!!!! pas de doutes, tu te drogues !!!

@kakrine, j'ai hate de connaitre ton avis sur le bouquin ! bon moi je l'acheterai qd j'aurai un peu plus de temps, car la chuis assez spiiiiiiide !!

sur ce bonne soirée à tous !

Julien Pierron a dit…

@ Moushette : totalement shooté au ginseng évidemment... Bonne soirée !

Kakrine a dit…

j'ai retrouvé le lien sur le bouquin: http://www.madmoizelle.com/messages-de-meres-inconnues-xinran-29047

biz

Virginie, maman d'Anaïs a dit…

Je l'ai déjà commandé et j'ai hâte de le lire même si je pense que cela va être difficile et émouvant.
Je le garderai pour ma fille pour qu'elle puisse le lire et peut être y trouver des réponses à ses interrogations quand elle sera en âge d'en avoir (et si elle en a !).
Bises et merci pour ton message FB
Virginie, maman d'Anaïs

Dominique a dit…

je l'ai vu sur le site de zench et vais l'acheter ; émotions fortes sûrement en le lisant et encore le blog kleenex!!!

Anonyme a dit…

Ce livre est MAGNIFIQUE. En le lisant, je me suis sentie très proche de la mère bio de mon enfant. Et cela continue... LaurenC

Moushette a dit…

hé bin j'ai craqué et je l'ai commandé. Ca sera ma prochaine lecture, des que j'aurai du temps à tuer.... (y a un creneau semaine prochaine !)

Carole a dit…

Je commande... Et je rigole aussi... pour vos échanges...
Bises!

Marianne a dit…

Bonjour Moushette!

OK, je n'ai pas encore lu le dernier opus de XinRan... mais je ne suis pas certaine d'aller courir pour m'en procurer un ex.

J'avoue être un peu méfiante... Xinran n'est-elle pas à la tête de "The Mother Bridge of love", une des nombreuses entreprises caritatives (antinomie, antinomie) anglosaxones autour de l'adoption en Chine? Est-il plus important pour elle de faire la lumière sur ce qui se passe vraiment en Chine ou bien d'offrir un beau succès à son nouveau roman (je me fais l'avocat du diable, mais avec 120.000 enfants adoptés dans le monde, le marché potentiel est plutôt rondelet)?

Je crains des propos ""romancés"" (grosses guillemets). En effet, même si elle réside en Europe depuis des années, je ne serais guère étonnée que XinRan écrive, en bonne chinoise d'origine, ce que nous, occidentaux, voulons lire et croire...

Ci-dessous quelques éléments pour illustration... [citation de Brian Stuy, qui fouille les dessous de l'AI en Chine depuis près de 10 ans]

"But the growing realization is that such true abandonments are, in fact, very rare in China. It is important for adoptive families, when they are starting a search, to realize that everything they know about their child may, in fact, be a fiction. This statement will offend some adoptive families, who have invested their adoption story with emotional baggage that in large part makes it difficult for them to search with an open mind. THEY FIERCELY SEEK TO CLING TO THE CHINA MYTH, THE IDEA THAT THEIR CHILD WAS WANTED AND EVEN LOVED, AND THAT CRUEL CIRCUMSTANCES PREVENTED THE BIRTH FAMILY FROM KEEPING THEIR CHILD. While this may sometimes be true, adoptive families must realize that the probability is that their child was relinquished for other reasons, including for money, promises, through deception, and a myriad other reasons. It is important for adoptive families to start a search realizing that any of these reasons may play a role in their child's history. To emotionally refuse to accept any one of these possibilities will impose artificial limitations, which will almost always significantly reduce the probabilities of success."

Bien amicalement,
Marianne

Moushette a dit…

@marianne (rhooo dsl de répondre aussi tard, je crains, mais je suis en débloggage assez violent en ce moment) : ton point de vue est intéressant, car effectivement je trouve que les témoignages qu'elle nous livre sont assez extrêmes. Alors oui, ils sont sans doute romancés. Et je rajouterais que les femmes qui sont venues à elle ne sont que celle qui vont mal et ont besoin de parler. Donc qui vont mal, donc normal qu'elle n'ait rencontré que des femmes qui vont mal et que ses témoignages soient difficiles.

Un peu comme les psys qui généralisent les adopteurs et adoptés à ceux qu'ils voient dans leur consult ! La majorité silencieuse qui va bien ne se fait entendre dans ce genre de témoignage !

Non obstant, ce livre m'a apporté pas mal de choses. Et je ne l'ai pas encore fini !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails