vendredi 21 octobre 2011

Moushette a testé pour vous........ la consult' COCA !!!

Mes intimes le savent.... je suis une accro au coca light.

Honte à moi.

Bon ça c'est dit.

Mais je suis aussi accro aux Perriers tranche. Et aux Mikados chocolat au lait, à la côte de boeuf saignante, aux mangues indiennes, aux Snickers glacés et aux chips au maïs qui piquent leur race (bon je sais, tout le monde s'enfout).

Mais ce que je ne savais pas jusqu'à aujourd'hui, c'est que j'allais devenir total accro au COCA !

Mais pas à n'importe quel COCA, non. A LA COCA, pas au coca...


A celle située à Versailles, pas trop loin de monbledpaumé.

La COCA c'est koa ? C'est une consultation pédiatrie dédiée à l'adoption. La pédiatre en charge de ma consultation est Anne de Truchis. Une perle de pédiatre, une vraie perle...
 
Pourquoi aller à une consultation pédiatrie adoption me dites-vous, alors que Gabriel et le reste de la famille pètent la forme, et que je suis méga mais alors méga dans le bain de l'adoption jusqu'au bout de mes cuticules ?  Gabriel est en pleine forme, bien adapté, déjà très attaché à nous, ses frères et soeurs sont heureux de notre agrandissement familial, et les parents sont très heureux. Alors pourquoi aller voir le toubib hein ?Tout simplement parce qu'une consultation COCA c'est unique, irremplaçable, et que c'est un MUST lorsqu'on adopte. Je trouve même que cela devrait être obligatoire.

Je vous avoue qu'il y a qqs semaines, j'étais encore sceptique sur son utilité, surtout dans notre cas. Et plus la date du rdv approchait, plus je sentais le stress monter. Je me suis replongée dans le dossier de Gabriel, que j'ai épluché en détail, de peur d'être passée sur un truc médical important. Je me suis replongée dans les bribes d'infos qu'on a sur son passé pour tenté de refaire le puzzle. J'en ai profié pour faire plusieurs nuits presque blanches à faire des recherches insensées sur google pour tenter de trouver des pièces manquantes sur sa vie d'avant, j'ai fumé pendant des longues heures en tentant d'analyser, interpréter les petits indices que Gabriel me confie... J'étais donc sur des charbons ardents en arrivant à la consult', me demandant à quelle sauce nous allions être mangé, et si nous aurions des scoops (bon ou mauvais) sur Gabriel que les autres médecins n'auraient pas vu...

Mais lorsque je suis sortie de cette consultation cette après-midi (billet rédigé il y a 15 jours), j'étais ravie et sur un petit nuage. Et aussi ébranlée aussi par les vérités abordées et ces conversations touchant l'intimité de mon fiston junior et de notre vie familiale.

J'étais surtout ravie d'avoir eu des réponses à mes doutes et interrogations, d'avoir pu échanger avec des personnes de qualité qui ont pris le temps (2h de consult !) de nous écouter et qui nous ont répondu de façon pertinente ; qui m'ont rassuré sur des doutes qui sont maintenant remplacés par certitudes, qui nous ont aidé à comprendre le cheminement pour prendre les bonnes décisions sur certains points qui me turlupinent. J'ai aimé, adoré même cette consult', et j'en suis ressortie soulagée et légère, comme si les poids qui plombaient mes épaules et ma cervelle remplie de noeuds s'étaient envolés. C'est pour moi un peu comme un nouveau départ, d'ailleurs depuis très longtemps je m'étais fixée comme objectif de prendre certaines décisions suite à cette consult'. Ca y est, c'est fait, et je me sens mieux, même si certaines vérités et décisions sont douloureuses.

Comment se passe cette consult ? Il y a bien sûr toute la partie médicale : Gabriel s'est fait osculter, observer, mesurer, pesé etc. La pédiatre nous a aussi prescrit moultes investigations adaptées aux vécus des enfants adoptés et au pays d'origine (j'en ai même appris des bien bonnes sur l'Inde !!). Mais une grande partie de la consult était plutôt orientée "psy" sur la vie indienne de Gabriel, le quotidien de notre début de vie familiale à 5... Et c'est cette partie que j'ai énormément apprécié, à mon plus grand étonnement, alors que j'allais à cette consult' plutôt pour la partie médicale.

Car justement la consult' se fait à 4, enfin à 5 avec Gabriel. En face de nous, nous avions bien sûr notre pédiatre, Dr. de Truchis, mais aussi une psychologue qui a participé activement à toute la consult ! Leurs paroles, leurs écoutes étaient très complémentaires, elles formaient un binôme parfait à qui je suis me suis confiée sans hésiter, et dont j'ai bu les paroles sans en perdre une goutte ! Le temps de cette consult', je suis redevenue une humble "bleue" de l'adoption, une simple maman adopteuse noyée dans l'émotion avec des gros doutes et des interrogations, toute petite et toute merdique limite timide rougissante, devant les pros en face de moi. Leurs écoute et leurs paroles furent d'un tel réconfort, alors je ne savais même pas que j'en éprouvais le besoin qqs heures auparavant ! Je me croyais relativement sereine pour cette troisième adoption avant la consult', mais j'ai compris en sortant de là que nos discussions avaient été plus que nécessaires.

Mais revenons en à cette équipe, surtout à Dr. de Truchis. Une copine m'a dit sur Facebook en parlant des médecins COCA: "Moi je les adore; je suis aux anges a chaque fois que j'y mets les pieds! Je les épouserais tous, là dedans, si je pouvais!". Je vous assure, elle exagère à peine ma copine, car j'ai presque ressenti la même chose avec la mienne de pédiatre COCA ! Je n'ai que des louanges sur son sens de l'écoute, sa simplicité, son intelligence, son langage simple, clair, "to the point" et non réducteur. Son approche psy et ses arguments étaient fins et pertinents, et nous ont aidé à progresser dans nos reflexions. Et Mister Moush ne vous dira pas le contraire, il a été ravi aussi de son rdv !

Et quant à Gabriel que dire ? Il a bien compris que c'était un moment important. Il a été d'un calme olympien et a joué gentiment dans son coin tout le long de nos discussions. Et lui aussi depuis cette consult', il est différent. Il nous a fait de surprenants coming out, qqs instants après que nous ayons quitté l'hôpital (au resto devant sa pizza !), en nous racontantant pour la première fois des épisodes de sa vie à BSSK. Et depuis ça n'arrête pas, cette consult a été un élément déclencheur pour lui. Comme s'il avait franchi un cap et qu'il était capable de re-regarder son passé maintenant qu'il se sent sécurisé dans sa nouvelle vie.

Je sens que cette consultation fut un moment clé pour notre vie à 5, et j'en serai éternellement reconnaissante à ces médecins qui prennent autant de temps à fournir les soins appropriés aux besoins de nos enfants et nous aider et nous donner le petit coup de pouce irremplaçable pour nous aiguiller vers le bon chemin... Par contre, elle ne remplace sûrement pas une consultation spécialisée lorsque son enfant fait face à des problèmes médicaux ou psychiques. Non rien ne vaut un spécialiste et ne peut le remplacer. Mais par contre une COCA peut conseiller, aider et aiguiller les parents vers les bons .....

Alors amis lecteurs, adopteurs et futurs adopteurs, je ne peux que vous conseiller violemment de prendre un rdv avec ma consult' préférée de COCA ou une autre proche de chez vous (si possible avec un bonne réput', renseignez vous). Que ça aille ou que "ça n'aille pas" d'un pt de vue médical ou familial, notres parentalité "différente" mérite bien ces deux heures de consult' pour faire le point ! Et dépêchez-vous de prendre rdv, car les délais d'attente peuvent être giga longs. Pour nous c'est fait, car maintenant que je suis accro, j'ai vite repris un rdv pour la prochaine dose de ma nouvelle drogue ! Et en principe on se revoit en septembre... 2012, un an de délai pour un rdv  !!!!!!!!!!

Affaire à suivre....

11 commentaires:

Dominique a dit…

Et bien c'est génial ce que tu en dis ; on m'avait dit du bien de cette COCA, et là avec ta description, ton vécu, c'est sûr que nous irons confiants à Versailles après l'arrivée des enfants. Merci

Brigitte & lilou a dit…

super que ça se soit si bien passé, j'y suis allée aussi à l'arrivée de Lilou en 2006... je n'ai pas été aussi transportée que toi ;-) mais c'est clair que c'est indispensable de consulter dans une Coca bises Brigitte

Sylvie la Grande Bretonne a dit…

je cosigne tout !! nous c'etait a Dijon, avec Zeu star himself, et j'en suis ressortie ds le meme etat que toi ! C'etait un mois apres notre retour, iris allait bien, tout allait bien, mais comme tu dis, c'etait bien plus que ca. A l'epoque, je m'etais dit que le bon docteur avait evidement bien 'traité Iris, il l'avait examinée, fait tout ce qu'il fallait, mais j'avais trouvé aussi qu'il s'etait bien occupé de la jeune maman que j'etais, qu'il m'avait rassurée sur des trucs, comme tu dis, dont je n'avais pas conscience qu'ils me prenaient la tete ....
moi aussi, je dis que la COCA, ca devrait etre obligatoire !
On devait y retourner un an apres, mais ca tombait alors en plein ds les retours d'Haiti, et du coup, le bon docteur etait bien occupé. Mais t'as raison, je vais prendre RDV pour un suivi !! histoire d'en remettre une tite couche ! :o)))

des bisous a vous 5
Sylvie et iris

phypa a dit…

Oui , je confirme. Le Dr De Truchis et Mme Sherrer sont super.
Pour nous aussi, rien que la visite, l'attention particulière portée à l'enfant, a été à chaque fois de l'aide pour plusieurs semaines.
Mais cette aide se focalise surtout sur l'arrivée dans la famille. Assez rapidement on nous as dit "tout va très bien, vous n'avez plus besoin de nous".
On comprend aussi qu'il y a beaucoup à faire et une gestion des priorités.
Et au final, nous avons dû pas mal tatonner pour trouver les accompagnements utiles au long cours . Il y a un équilibre à trouver entre aide psy, rééducation et activités comme natation, poney, musique qui aident. Et j'ai quand même l'impression de bricoler comme je peux au jour le jour...Mais sans doute plus ou moins comme tous les parents du monde ! ;-)

Anonyme a dit…

ET bien moi je vais mettre un bemol a tout cela. A l'arrivée de mon fils (il y a 5 an) je l'ai emmené à Dijon. J'en suis sortie tout à fait rassurée sur son état de santé (physiologique et psychique), mais pas bcp plus. N'importe quel medecin aurait pu le faire. Suis je tombé à un mauvais moment ? N'étais je pas receptive...?
Bref, c'est une psy sur Lyon (exceptionnelle, qui travaille sur les traumatismes avec la technnique de l'EMDR) qui m'a le plus aidée à prendre du recul, ou plutot rassurée sur l'adoption de mon fils, et sur la manière dont je l'ai accueilli, qui a ouvert la "noire noire" de son passé avec beaucoup de tact, de sensibilité et d'intelligence. C'est elle qui aidé mon fils à digéré son passé et c'est de chez elle que je suis ressortie à chaque fois légère, soulagée et confiante pour moi et pour mon fils!
De mon point de vue (mais visiblement je me trompe quand je lit les messages precedents!) les COCa, sont bien pour le depistages des pathologies spécifiques aux pays d'origine des enfants, mais pas bcp plus pour moi!
Phanelie

Anonyme a dit…

Hello,
à Clermont Ferand, la COCA super pour les dépistages (qui a mis à mort un staphylocoque doré) OUF !!! Mais pas de psy. Bon elle venait juste d'ouvrir, peut-être est-ce pour cela. EVE

brig a dit…

Je confirme que certaines consult COCA (hopital Trousseau à Paris) restent dans un périmètre strictement médical + qq questions rapides sur sommeil, adaptation.., le tout ficelé en 30mn environ.Mon questionnement sur l'âge et une éventuelle modification de date de naissance s'est heurté à une fin de non-recevoir..assortie d'un remarque limite culpabilisante.La psy du service, consultée en RV séparemment, m'a semblé n'avoir jamais eu à se poser de questions sur cette problématique spécifique à l'adoption de certains enfants grands.6 mois plus tard j'ai donc pris le train pour Dijon, où j'ai trouvé une écoute beaucoup plus fine (et expérimentée) sur cette question par exemple, ce qui m'a permis de prendre une décision éclairée et sereine par la suite.

Moushette a dit…

Merci à tous pour vos commentaires. Chacun enrichit à sa façon ce billet. Ils prouvent bien que les impressions et les prises en charge peuvent être très variables d'une COCA à l'autre et d'une famille à l'autre.

kawin a dit…

Déjà un peu inquiète vous aller fini par me faire angoisser ;-)!!!!! Première Coca dans 5heures!!!!

Moushette a dit…

Alors Kawin ? j'espère que tout c'est bien passé !

kawin a dit…

Ou tout s'est bien passé. Tu as raison cela fait du bien de s'entendre dire certaines évidences que l'on sait déjà. Pour nous bilans médicaux divers, discussions sur notre quotidien, balisage des prochaines investigations si nécessaire (ce qui permet de réaliser que nos inquiétudes sont peut-être prématurées), bref un rendez-vous dont il aurait été dommage de nous priver...

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails