vendredi 11 janvier 2013

Italy : Minus 22 points

Non bien-sûr, ce billet ne va pas vous parler des prouesses de ABBA à l'Eurovision....

(admirez tout de même la magnifique tenue bleu royal d'Agneta, j'veux la même pour sortir les poubelles dans ma rue !!)

(et viv'ment que Mister Moush se mette aux bottes argentées à talons pour passer la tondeuse)


Les statistiques générales 2012 de l'Italie en matière d'adoption internationale sont sorties. Et l'Italie a baissé de 22,8 % par rapport à 2011. Petite douche froide... qui nous préparera sans doute un peu mieux à affronter les statistiques françaises !

J'aimerais tant que cette baisse soit liée à une baisse des abandons d'enfants, ou à une nette progression des adoptions nationales, pour pouvoir enfin m'en réjouir. Mais force est de constater que d'autres facteurs perturbateurs empêchent bien des enfants à avoir une famille, et cela me fait enrager.

"Nothing replaces family". Cette phrase je dois me la répéter une centaine de fois par mois, voire par semaine. Que l'on soit enfant bien évidemment, mais aussi et j'ai presque envie de dire surtout lorsqu'on est adulte dans des pays tel que l'Inde, pour tant de raisons sociales. Oui, que peut-on devenir lorsqu'on est adulte, sans caste et sans famille en Inde, surtout lorsqu'on est une femme ? Un bon mariage organisé par son orphelinat et une bonne éducation pour les plus chanceux peuvent les sauver, mais pour tous les autres, quelle sera leur vie une fois sortie de l'institution qui les protégeait ? Souvent la nuit, cela m'empêche de dormir, et les regards tourmentés de ces grandes filles que j'ai croisé trop souvent me hantent.

Mais je m'égare, revenons-en à nos pattes d'ef' :

Voici une traduc' automatique google (dc si fautes ou mauvais français, pr une fois, ce n'est pas de ma faute !!) du communiqué du CAI (autorité centrale italienne) que l'on peut trouver ici :

En 2012, la Commission a accordé l'autorisation d'entrer en Italie pour 3106 enfants de 55 pays, adoptés par des familles 2469 résidant en Italie.

Par rapport à 2011, . est évident, par conséquent, une baisse assez importante, de 22,8% en ce qui concerne le nombre d'enfants adoptés, 21,7% pour les couples adoptifs
Cette baisse est principalement due au ralentissement de l'activité observé dans certains pays: Colombie, en raison de la révision des procédures déclarant l'état d'abandon, qui a nécessairement entraîné un ralentissement dans les procédures d'adoption, au Bélarus, en raison de l'épuisement presque complet des procédures en déroute en 2009 au Vietnam, en Inde et en Pologne, à la suite la progressive mais pas encore complets procédures de remise après l'entrée en vigueur des nouveaux règlements internes respectifs, en Ukraine, en raison de difficultés récurrentes de procédure interne.
signe positif du renforcement de la coopération avec la République de Chine, le Burkina Faso, le Chili, la République démocratique du Congo.
 
rapport statistique annuel sera disponible sur le site Web de la Commission en Février.

Le détail des stats préliminaires sont ici.

Notez que les adoptions italiano-indiennes sont passée de 100 en 2011 à 64 (oui 64 c'est mauvais pour eux, sighhh....) en 2012.



Waterloo, morne plaine....

3 commentaires:

mirtille a dit…

C'est vraiment malheureux... l'Inde à trop vouloir protéger ses enfants va plutôt les laisser grandir en instituts au risque de les voir plus tard à la portée de bien des malheurs...c'est bien triste :-( !

Mirtille bien fatiguée parfois de la bêtise humaine.

Anonyme a dit…

je suis triste mais je me doutais bien que les stat de 2012 seraient mauvaises...pourtant"Nothing replaces family". Et je suis bien placé pour le dire, aujourd'hui ce n est pas facile pour tout le monde alors si je n avais pas mes parents sur qui compter ça serait l angoisse et la galère.Rien de plus réconfortant et sécurisant que la solidarité familiale.c est vraiment dommage qu on en prive de trop nombreux enfants.

Moushette a dit…

@mirtille : je parlais de façon générale, pas particulièrement de l'Inde qui je trouve fait souvent des efforts pour placer tous ses enfants.

@anonyme : Bien d'accord, le soutien et l'aide de sa famille dépasse toujours l'enfance et continue à l'age adulte !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails