vendredi 15 janvier 2010

Et nos enfants ici ?

Parents bios, adoptifs, brefs parents. Vous en parlez à vos enfants ? Moi oui, un peu, aussi ils voient ma tristesse, donc je préfère aborder le sujet. On a regardé un peu de JT sur France3 avec Nishal, dans mes bras, en accompagnant avec la discussion. Nishal en a conclu qu'il n'ira jamais en Haïti et que tout ces gens n'avaient qu'à venir en France, son Eldorado à lui.

Et vous ?

Ici enfin un article dans la presse pour ces parents d'un enfant encore là bas.

Ici un blog où on parle de la couverture médiatique des adoptants, de l'orphelinat ND de la Nativité...

10 commentaires:

Anne a dit…

On en parle à petite dose, d'autant qu'on a des amis qui cherchaient leur fille l'année dernière à cette époque à Haïti.
Pas la TV à la maison, ça m'arrange comme toujours en cas de drame!

Elizzz a dit…

Oui, j'en ai parlé à Satine. Un petit peu hier soir...

Laurence a dit…

Je n'y arrive pas a lui donner de details. J'ai simplement dit qu'il y avait eu un tremblement de terre, au cas ou il en entendrait parler a l'ecole. Je lui explique que nous aidons MSF et la Fondation Clinton, ainsi que deux medecins...J'insiste sur l'aide a apporter, le protege contre les images. Il n'en verra aucune.

Ce n'est pas pour fermer les yeux. J'ai peur de le traumatiser, d'autant plus qu'il va vite comprendre que j'ai des "collegues" sous les decombres.

Jusqu'ou les proteger ? Difficile a dire... (je lui parle constamment de la situation internationale, il en sait deja beaucoup pour son age, mais j'edulcore toujours beaucoup).

Envie irreelle de proteger l'innocence de leur enfance.

Laurence

Nane a dit…

Pensées pour ces parents . Quelle angoisse atroce. Se sentir si inutiles pour son enfant .Que ces petits bouts puissent vite rejoindre sains et saufs leurs familles.

Angélique a dit…

Mon petit bonhomme est encore petit pour comprendre ce qui se passe et on ne regarde pas les infos, on écoute la radio en dehors de sa présence.

Ceci dit comme à chaque catastrophe je suis très peinée pour ces pauvres gens et j'imagine l'état d'angoisse des familles ici dont l'enfant est encore là bas.

tigresses a dit…

Mes filles de 9 et 10 ans (arrivées il y a 2 ans) ont toujours regardé les info - quelles qu'elles soient - avec nous (pendant un temps, je devais même faire de la traduction simultanée, c'était hyper fatiguant !!)
Là, elles encaissent mes minettes, mais on est là à leurs côtés pour leur expliquer (tout comme mes parents l'étaient pour Mesrine ou l'assassinat de Sadate en quasi direct).
Ce que mon aînée encaisse moins... c'est d'entendre à l'école les petites frappes dire : "si t'es en France, c'est que t'as été abandonnée... comme les enfants à Haïti"... et ça, je peux vous dire que chez ma grande, ça fait un ravage monstre... bien plus que les images des jt.
Donc, ce we, cocooning intensif, on va la faire soft pour les devoirs, on va se lover contre la cheminée avec un méga apéro demain soir. En bonnes épicuriennes qu'elles sont.. (c'est pas nos filles pour rien !), ça va les requinquer les minettes !!

Christine a dit…

la mienne est encore trop petite (moins de 5 ans), la décision est donc vite prise... Mais je me suis demandée comment j'aurai fait si elle en avait eu 7 ou 8...

Virginie a dit…

Sur le principe, je suis contre le fait de regarder les infos avec des enfants. C'est tellement traumatisant ! Mais, mercredi, nous avons regardé, mon fils et moi, le 20h sur Haïti car nous avions entendu les infos à la radio dans la journée. Résultat : à 23h, il ne dormait toujours pas et me harcelait de questions sur les probabilités d'un tremblement de terre en France, la mort des enfants là-bas, les familles séparées... Bref, grosse projection, grosses angoisse.
J'en conclus que les images sont reçues par les enfants avec une ampleur qu'on ne peut jamais vraiment évaluer. Je reste donc contre infos à la télé. Entendre les infos à la radio, c'est un premier pas qui génère une discussion, une explication plus "saine" et moins violente psychologiquement.

Zébuline a dit…

Normalement je n'en parle pas parce qu'ils ne regardent pas les infos. Et puis hier soir il est redescendu et a vu les images, il a demandé où ct j'ai dit Haiti, il a vu l'avion, a dit à son frère viens voir l'avion de Tahiti! J'ai repris pour une leçon de géographie... Il n'a pas compris la portée des images ou n'a pas voulu voir... Ils sont jeunes, je préfère qu'ils restent innocents. Par contre le sujet semble avoir été bien abordé en classe puisqu'il m'a demandé s'il pouvait faire lui-même son gâteau pour jeudi. Les enseignantes vont vendre des gâteaux à la sortie de l'école jeudi pour donner de l'aide à Haiti.
Donc c'est bien il a la notion de l'aide et du partage mais pas encore l'empathie ni la sympathie... Il a du temps

Moushette a dit…

merci pr tout vos témoignages ! moi j'en parle avec mon fiston de 7 ans, et je n'en suis pas mécontente, voire très fière de ses petits raisonnement. Outre tout ce qu'il apprend sur notre planète (il me pose pas mal de colles sur les tremblements de terre), il a des raisonnements bien sensés avec tristesse, mais sans se blesser.

Tigresses, oui tu as raison, certaines remarques blessantes de copains d'école font bien plus mal que le JT de Chazal... Je te souhaite un bon coocooning, car c'est exactement ce que nous faisons ici !!! :-)

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails